Société

les planteurs canniers du nord basse terre en colère

Pleins feux sur l ‘actualité sociale ce lundi 24 juillet 2o17 au lever du jour a la Boucan Ste Rose sur la rn2 par les planteurs canniers du nord basse terre en colère…

En effet qu’elle ne fut la surprise des usagers de la route empruntant la rn2 de Deshaies vers Pointe a Pitre et également dans l’autre direction au pont de la Boucan bloqué ce matin par le comité de défense des intérêts des planteurs de cannes du nord basse terre…

Un effet de surprise certes suite a l’origine de ce blocage suite a la longue période de souffrances des agriculteurs des planteurs de la canne en particulier pour la vente de cannes.

Le rappel : pour mémoire depuis 2o14 les dossiers de replantations ne sont pas réglés, à plus forte raison les dossiers de 2o15 de 2o16 et du 1er semestre 2o17…

Aussi en ce lundi matin il a été décidé de bloquer afin de régler leurs doléances.

Les planteurs de cannes sont les plus pauvres de la filière agricole surtout dans ce corps de metiers du nord basse terre.

« De par nos revendications de ce jour à la Boucan nous demandons que le directeur de l’usine Gardel, que l’État, que la région nous recoivent afin de nous écouter pour le suivi des dossiers en cours le collectif de defenss des intérêts des planteurs de canne de nord basse terre ».

Il faut s’attendre à d’autres revendications similaires et une mobilisation ces jours prochains avec le Nord Grande Terre voire également les planteurs canniers de Marie Galante.

Vers 9hoo dans la matinée après consultation, le barrage a été levé afin de permettre la libre circulation des usagers de la route vers leurs lieux de travail.

 

Credits photos reportages Alain Hannibal Canal 1o Television Presse Outre-Mer et 97land

Previous post

Un guadeloupéen aveugle tue son voisin hémiplégique à coups de marteau à Nantes

Next post

Twitter à la poursuite du chikungunya

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *