Société

LES OUTRE-MER A LA COP 21

Une conférence de presse était organisée jeudi 26 novembre au ministère des outre mer à l’occasion du sommet « France-Océanie » en préliminaire de la COP 21, avec 50 jeunes ultra-marins venus participer à la « COY », la conférence de la jeunesse pour le climat. 

« Dans quelques jours s’ouvrira la COP21, l’une des plus grandes conférences climatiques jamais organisées. Du 30 novembre au 11 décembre, 196 délégations se réuniront pour définir ensemble les conditions pour la transition vers des sociétés plus sobres en ressources, moins émettrices de gaz à effet de serre, en un mot : des sociétés plus durables. Nous sommes tous concernés par les bouleversements qui s’annoncent, liés aux changements climatiques. C’est particulièrement vrai en outre-mer, où se concentre un patrimoine naturel exceptionnel,  nous parlons, je vous le rappelle, de 80 % de la biodiversité française , tout en faisant face à des contraintes fortes.  Vous le savez, les effets  du changement climatique se font déjà sentir : crues plus intenses, sécheresses plus prolongées, intensification des cyclones…  Les outre-mer sont donc particulièrement concernés par les enjeux de la COP21 » a déclaré en préambule George Pau-Langevin.

17 représentants des outre-mer en feront partie, essentiellement des représentants des Régions et collectivités et de plusieurs parlementaires. Tous pourront suivre au jour le jour l’avancée des négociations en vue d’aboutir à un accord.
Un stand exclusivement dédié aux Outre-mer se tiendra du 30 novembre au 11 décembre dans le Pavillon France. Il réunira des experts, des acteurs de l’environnement afin dinformer et sensibiliser les interlocuteurs sur les moyens et solutions explorés dans nos territoires. Enfin, une vingtaine d’événements autour des Outre-mer se tiendront à la fois dans le Pavillon France International et dans l’Espace Générations Climat ouvert au Grand Public.

La ministre a tenu à affirmer que les outre-mer sont des terres d’innovation, des terres de solution.
« C’est en Polynésie qu’a été installé le premier système au monde de climatisation par eaux profondes, le « SWAC », à Bora Bora, qui fonctionne depuis maintenant près de 10 ans ! La Réunion a développé un nouveau modèle basé sur l’ « agrinergie », avec des fermes solaires alliant agriculture locale et production d’électricité photovoltaïque. Il s’agit là encore d’une première mondiale qui pourrait être étendue dans d’autres pays et territoires, par exemple dans les Caraïbes. On critique souvent, à raison, le modèle du « tout voiture » dans les outre-mer. Mais là encore, les initiatives existent, pour développer les transports collectifs voire même, c’est plus original, pour produire du carburant à base d’algues ! »

 

Previous post

VALERIE PECRESSE PARLE AUX ULTRAMARINS

Next post

Max Mathiasin ou le summum de l’inconséquence et du ridicule en politique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. Karine
    novembre 27, 2015 at 20:10 — Répondre

    Mobilisation contre la COP
    Les chefs d’État, et des industriels se réuniront pour décider de mesures inutiles afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les nouveaux quotas de CO2 ne sont qu’un nouveau moyen pour les pays riches de continuer à s’octroyer le droit de polluer impunément.

    La seule solution pour régler ce problème est la fin du système capitaliste et productiviste, pas un sommet dans une zone militarisée.
    Que toutes celles et ceux qui n’en peuvent plus de ce système mortifère, d’Europe et du monde, convergent vers Paris contre la COP21 !
    De multiples manifestations et des rencontres auront lieu pendant la conférence.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *