Société

LES ILES VANILLE SÉDUISENT COSTA

Une augmentation du nombre de croisières dans l’océan Indien est prévue en 2016. Il s’agit d’un accord entre La Réunion, les Îles Vanilles et la compagnie Costa Croisières.

Costa
Le concept « Les Îles Vanille » a été défini en 2010, la vanille élément commun aux îles de l’océan Indien. L’association régionale des îles Vanilles a été créée par l’île Maurice, Madagascar, La Réunion, les Comores et les Seychelles pour promouvoir le tourisme dans la région.

Depuis janvier 2015 avec le NeoClassica, la Compagnie Costa mise sur des croisières dites « lentes » d’une durée de 14 jours. Les étapes sont plus longues et axées sur la découverte de lieux,de leurs cultures notamment à travers leurs traditions culinaires, l’ouverture sur l’Asie et la Chine permettant de cibler une nouvelle clientèle.

Profitant du carnaval international de Victoria aux Seychelles, les ministres du tourisme des îles concernées et Didier Robert Président du Conseil Régional de la Réunion ont rencontré les représentants de Costa.
« La Compagnie Costa croisière s’est engagée à augmenter le nombre de rotations et le nombre de touristes dans les deux années à venir, multipliant par 3 les croisiéristes qui vont venir dans les îles » a déclaré Pascal Viroleau, directeur général des îles Vanille.
Le marché mondial de la croisière est un secteur en forte croissance. Entre 2002 et 2013 le nombre de croisiéristes est passé de 11 millions à plus de 20 millions dans le monde.
Pour le Président Didier Robert le développement des croisières représente une véritable opportunité de retombées économiques et un enjeu de développement pour La Réunion. L’augmentation de la capacité et des fréquences des bateaux de croisière confirmée par Costa Croisière permettra de passer de 6 croisières actuellement pour 6000 passagers environ à 12 croisières en 2017 pour 20 000 touristes attendus. Une dynamique directement profitable à l’activité et à l’économie locales.
Une réunion avec les acteurs des ports est d’ores et déjà programmée début juin à l’île Maurice pour définir les modalités pratiques d’organisation : infrastructures adaptées, accueil, facilités de visa, qualité harmonisée avec une promotion coordonnée entre les différentes îles concernées.

Previous post

Bob

Next post

SULLIVAN GARDIEN DU TEMPLE

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *