Littérature

Les hommages de la Guadeloupe et de la Martinique à Derek Walcott

Derek Walcott, Prix Nobel de littérature, est mort vendredi 17 mars à Sainte-Lucie à 87 ans. Né le 23 janvier 1930, c’est à l’âge de 14 ans qu’il a publie sa première oeuvre. Il est surtout connu pour Osmeros poème épique bien qu’ayant écrit une quarantaine de pièces de théâtre.

« Je suis premièrement et absolument un écrivain caribéen. La langue anglaise n’est la propriété de personne. C’est la propriété de l’imagination, c’est la propriété de la langue elle-même. Je ne me suis jamais empêché d’essayer d’écrire aussi bien que les plus grands poètes anglais », avait-il confié en 1985 au magazine The Paris Review.

Lors de son discours de réception du Nobel, Walcott célébra la culture antillaise : « Cassez un vase : l’amour qui en assemble à nouveau les morceaux est plus fort que l’amour qui, lorsqu’il était entier, considérait sa perfection symétrique comme allant de soi. La colle qui en rejoint les morceaux en scelle la forme originale. C’est cet amour-là qui rassemble nos fragments africains et asiatiques, ces legs tout fendus dont la restauration révèle les cicatrices blanchies ».

Le poète est mis à l’honneur dans les écoles de Sainte-Lucie chaque 23 janvier, date de son anniversaire.

the star

La une du St Lucia Star le 18 mars

Lauréat du prix Nobel de littérature en 1992, Derek Walcott, originaire de Sainte-Lucie, est allé à l’universel en partant des réalités de la Caraïbe.

A travers son engagement, il nous appartient d’honorer sa mémoire et de mieux faire connaitre l’œuvre du poète.

Je regrette les occasions manquées lors de mes déplacements à Sainte-Lucie à cause de sa santé déclinante.

Adieu au poète que j’ai eu l’honneur de rencontrer.

 

La Région Guadeloupe salue la mémoire d’un brillant écrivain caribéen

Le Président de la Région Guadeloupe, Ary Chalus, et l’ensemble des Conseillers régionaux expriment leur profonde émotion suite à l’annonce du décès de Derek Walcott.

Auteur, dramaturge, plasticien, caribéen et international, c’était avant tout un écrivain engagé qui a porté au plus haut niveau les couleurs de la littérature caribéenne.

En 1992, il reçoit le Prix Nobel de littérature, témoignage de la reconnaissance internationale au génie d’un écrivain qui a marqué plusieurs générations.

Il a participé, en novembre 2008, au 1er Congrès des écrivains de la Caraïbe organisé en Guadeloupe par la Collectivité régionale.

À ce titre, la Région Guadeloupe et l’Association des écrivains de la Caraïbe rendront un hommage appuyé à Derek Walcott lors du 5e Congrès des écrivains qui aura lieu du 6 au 9 avril 2017 au MACTe.

oscar temaru
Previous post

Présidentielles : Oscar Temaru se souviendra des promesses antillaises

moun-a-gwoka
Next post

Moun a gwoka - Exposition de photographies

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *