EvénementsSociété

Christine Angot s’excuse et Doc Gyneco son ex… cuve

Après plus de 900 signalements au CSA, Christine Angot s’est fendue d’un communiqué, reconnaissant ses torts.

“J’ai voulu rapprocher les deux crimes contre l’humanité que sont l’esclavage et la Shoah, tout en prenant soin de de spécifier la différence fondamentale de méthode dans la déshumanisation, d’un côté exterminer les personnes, de l’autre leur retirer leur humanité pour en faire des objets de commerce qu’on achète et qu’on vend.

L’expression “en bonne santé” était cependant absurde. Je suis bien consciente que de nombreux esclaves ont été tués et que le propriétaire exerçait sur eux un droit de vie et de mort.

Indifférencier les souffrances infligées par ces crimes me paraît dangereux. L’indifférenciation pouvant conduire à l’indifférence.

Je n’ai pas su trouver les mots. Je le regrette. Mon travail est de me faire comprendre. Je m’excuse d’y avoir échoué. Il me tenait à coeur d’éloigner la concurrence victimaire dont certains jouent.”

Doc Gynéco de son vrai nom Bruno Beausir, a été le compagnon de Christine Angot. Archétype de l’antillais no pwoblem, il cultive sa molesse présumée. Sa dernière prise de position remonte à son engagement en faveur du candidat Nicolas Sarkozy en 2007. Du moins son rôle se contentera à se tenir à ses cotés. Interrogé dans Touche pas à mon Poste, il a préféré se lancer dans des explications plus que nébuleuses.

« Ce que je sais, c’est qu’intellectuellement, elle voit les choses sous un angle psychologique. Elle ne cherche pas l’intellect pour l’intellect, il faut absolument que ça passe par la psychologie ».

« Je ne sais pas si elle a voulu révéler un secret… intellectuel, comme c’était sa dernière peut-être. Elle a dit : je vais révéler un secret intellectuel, je vais dire que peut-être que l’histoire, elle n’est pas entremêlée, soit par les époques soit par ce qui s’est passé selon les hommes au moment où ils ont fait à d’autres hommes ».

Cyril Hanouna, visiblement agacé, a préféré l’interrompre. Ah qu’il est dur pour certains descendants d’esclaves d’assumer leur histoire !!! Et ne sommes-nous pas aussi coupables d’attendre de ces deux « chroniqueurs » une vision éclairée de l’esclavage ?

Previous post

Biodiversités du bassin Atlantique

Next post

L'association des Amis du général Dumas dépose plainte contre X pour apologie du crime de réduction en esclavage

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *