Société

Les conséquences de Maria sur les Bananes de Guadeloupe & Martinique

Les conséquences de l’ouragan Maria sur la production de Bananes de Guadeloupe & Martinique (communiqué de presse)

Suite au passage de l’ouragan Maria aux Antilles, les 18 et 19 septembre, les exploitations de Guadeloupe et Martinique ont été sévèrement touchées :
– 100 % de la production de bananes détruite en Guadeloupe,
– 70 % de la production de bananes détruite en Martinique.

Les zones de production des deux îles se trouvaient essentiellement sur la trajectoire de Maria.

Pour rappel, le bananier est de par sa nature une herbe très fragile, aucun des bananiers n’a pu résister à la puissance des vents atteignant les 260 km/h.

Cette situation est inédite car les producteurs se relevaient à peine de Matthew (28 septembre 2016) et retrouvaient depuis avril un niveau normal de production.

Face à la gravité de la situation, la filière met en place toutes les actions nécessaires pour soutenir les producteurs et leurs salariés. Il s’agit d’un nouveau défi à relever.

Le retour de la Banane de Guadeloupe & Martinique sur les étals est prévu au printemps 2018.

Previous post

L'indignation d'Hélène Vainqueur-Christophe à propos de l'état de catastrophe naturelle a t-elle porté ses fruits ?

Next post

Le TCSP gratuit à partir du 2 octobre ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *