Evénements

LES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL A LA RÉUNION ?

Les épreuves  d’athlétisme ont débuté dimanche au stade de Saint Paul et pour cette première journée les réunionnais et mahorais ont bénéficié du soutien du président de la fédération française d’athlétisme Bernard Amsalem.

La délégation seychelloise à son arrivée

La délégation seychelloise à son arrivée

 

Mr le président quel est le but de votre visite ?

Je suis venu rendre une visite de courtoisie à nos amis de l’océan indien. Etant  également président de l’association des fédérations francophones d’athlétisme   cette occasion me permet d’échanger avec mes homologues présidents de la zone océan indien dont l’ensemble des pays sont francophones. Ces jeux des iles sont aussi l’occasion d’accompagner la LRA (ligue réunionnaise athlétisme) dans la bonne mise en place de la compétition en mettant à sa disposition des officiels internationaux pour faire appliquer les règlements de  l’IAAF et de former des officiels régionaux. C’est aussi une juste récompense pour une ligue dynamique autour de Gilles Hubert qui a passé le cap de 5000 licenciés, les positionnant dans le top 5 des ligues avec 7 % d’augmentation des licenciés.

Combien de jours allez-vous suivre ces jeux ?

Entre deux grands rendez-vous j’ai trouvé 3 jours pour assister à cette fête de l’athlétisme et je repars lundi soir car cette semaine débutent a Lyon les championnats du monde des vétérans avant d’enchainer avec les  mondiaux de Pékin.

Comment trouvez-vous l’organisation de la compétition ?

Pour le moment rien à dire les officiels et bénévoles font leur travail avec beaucoup de sérieux et le chef de file local Gilles Hubert veille bien à ce que les athlètes soit bien arbitrés et que les officiels fassent les moindres erreurs possibles.

Le triple saut une affaire mauricienne. Karina jolicoeur médaille d'or comme son compatriote Jonathan Drake

Le triple saut une affaire mauricienne. Karina Jolicoeur médaille d’or comme son compatriote Jonathan Drake

Quelle épreuve vous a plu ?

Je retiendrai le triple saut car sur le podium j’ai pu voir des athlètes que j’ai l’occasion  de rencontrer dans l’hexagone, le mauricien Jonathan Drack qui s’entraine en métropole et qui a réalisé 17 m 05 malgré le vent  et confirme sa performance réalisée au meeting de Castres il y a 1 semaine et ses deux adversaire réunionnais qu’il connait bien Stéphane Greze le tenant du titre des deux dernières éditions des jeux des iles et qui vient tout juste d’être sacré champion de France et un  de nos meilleurs éléments au saut longueur Olivier Huet.

Pensez vous que la Réunion puisse accueillir  d’autres compétitions de haut niveau ?

Oui je pense et je suis même prêt a présenter aux instances internationales la candidature de la Réunion pour les championnats du monde de trail, surtout quand on sait que sur l’île il y a déjà eu plusieurs compétitions et que le terrain est  idéal pour la pratique cette activité (ndlr : le trail désigne  le sport de la course à pied en pleine nature). Pour cela il faudra que l’ensemble des partenaires  : Etat, les deux collectivités conseil régional et départemental, la ville qui aura la chance de porter ce projet se retrouvent autour d’une table.

Le relief de la réunion : un terrain idéal pour le trail

Le relief de la Réunion : un terrain idéal pour le trail

 

 

Previous post

Un site Pluies extrêmes pour les Antilles-Guyane

Next post

COMMUNIQUE DE CLAUDY SIAR

Nacou

Nacou

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *