Société

Les bus des mers prennent du service à Pointe à Pitre

Le projet de « Bus des mers », porté par le Président de Région Ary Chalus, devient une réalité.
À travers ce projet, la volonté est de permetre aux habitants de la Grande-Terre et de la Basse-Terre de se rendre au coeur de l’île.

Le conseil régional a décidé d’expérimenter, puis de généraliser, de nouveaux services de transports, alternatifs à la route. Fort des critiques formulées à l’égard du service de transports en commun et du nombre important d’utilisateurs de la voiture comme moyen de mobilité, la Collectivité régionale a choisi la mise en place d’un service de transport de passagers par navettes maritimes.

La Région Guadeloupe s’est portée acquéreur de navires nécessaires à l’exécution de ce service à titre expérimental par un appel d’offre publié le 09 janvier 2018 et notifié à la société TIG. Il s’agit de l’acquisition de deux navires avec une capacité d’embarquement de 40 à 50 passagers compatibles avec la bathymétrie de la zone retenue.

La Région Guadeloupe démarre une période de test grandeur nature. Cette phase d’expérimentation devrait s’étendre sur une période d’environ 4 mois.

Le choix des points d’accostage repose sur les principales destinations des déplacements vers la zone urbaine que sont : l’aéroport, la zone de Jarry, le CHU, l’université et le centre de Pointe-à-Pitre, situés de part et d’autres du Petit Cul-de-Sac Marin.

4 pontons flottants dont un fixe situés sur le périmètre du Grand Port Maritime et 1 sur le périmètre et propriété de la Ville du Gosier :

✓ à Jarry à l’extrémité de la rue Freyssinet
✓ à Bergevin au nord de la gare maritime
✓ à la Darse, quai Lardenoy, à proximité du yacht club
✓ à l’Université, à proximité du laboratoire de biologie marine
✓ Au MACTe
✓ La Digue de l’Anse Tabarin à Gosier

L’expérimentation se fera sur les 2 tronçons ci-dessous.
Ligne 1 : avec un départ de Bergevin, la Darse, le MACTe et l’Université,
Ligne 2 : en boucle Bergevin, la Darse et Jarry avec un service qui fonctionnera du lundi au vendredi de 6h à 19h00 et le samedi de 06h00 à 13h00 (hors jours fériés).

Previous post

Visite d'Emmanuelle Wargon, secretaire d'Etat en Martinique

Next post

Segolene Royal présente à la cérémonie de soutien des Terres australes au patrimoine de l’UNESCO

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

2 Comments

  1. juin 27, 2019 at 03:42 — Répondre

    Pouvez-vous indiquer le prix des passages ??

  2. Guy GIRARD
    juillet 1, 2019 at 10:59 — Répondre

    Alors bonne idée ou pas les bus des mers …?,
    Réponse dans quelques années quand on saura si les recettes versées par les usagers couvrent les dépenses engagées par la Région (amortissement du matériel, entretien, personnel …).
    Pour l’instant 2 bus pour 1 million d’euros, l’expérience grandeur nature est lancée par la seule volonté du président. Mais, pour réussir ce projet ne doit pas être un caprice présidentiel, il devra inciter le public à choisir pour des raisons valables : économiques, pratiques, écologiques … ce mode de transport dans une Guadeloupe où les transports publics sont décriés, une Guadeloupe qui vit asphyxiée par la pollution automobile (merci pour l’octroi de mer) et la concentration de ses activités sur la zone Seveso II de Jarry/Baie-Mahault qui continue de croître de plus belle. A quand un projet de décentralisation prévoyant une distribution des filières d’activité sur l’ensemble du territoire. Que diable la Guadeloupe n’est pas que PàP/Baie-Mahault /Abymes.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *