Divers

Les associations tirent les rois

La galette du mois de janvier, marque symboliquement la fin de la période de Noël et des fêtes.

Une tradition qui se moquait des puissants

Une tradition qui se moquait des puissants

Son origine est païenne. On dit qu’il était de coutume de glisser une fève dans un plat afin de désigner le roi du festin lors des Saturnales, véritables orgies à l’époque romaine.

galette 2

L’Eglise poursuit cette habitude d’agapes, plus sage cependant, en commémorant l’arrivée des Rois mages auprès du berceau de Jésus. La révolution française tente de la supprimer dans un souci de disparition de toute trace d’ancien régime. Peine perdue…

Fidèles à la tradition, les associations ultramarines dynamiques proposaient à leurs adhérents de partager ce moment, chacune en conformité avec leur essence.

A Gren Kafé à l’Île St Denis, place à l’innovation. Les membres proposaient des galettes confectionnées par leurs soins pour le plus grand bonheur des gourmands.

galette 7

Gren Kafé et sa nouvelle génération

L’après-midi de l’AJEG dans un bar parisien, était ouverte à tous, les jeunes se mettant au service des aînés dans une ambiance décontractée.

galette 4

Le plaisir de se retrouver à l’AJEG

Au CROMVO de Sarcelles, les sympathisants n’étaient pas oubliés, les projets de l’année abordés avec optimisme.

galette 6

La photo de famille au CROMVO

Partout la cérémonie était la même. Les couronnés pouvaient ceindre leur diadème en carton doré, les Présidents nullement génés par cette gloire éphémère, la galette des Rois étant une nouvelle fois prétexte à un moment de belle amitié entre ces mordus associatifs.

galette 3

Previous post

JANVIER 1889 : LES DERNIERS ENGAGES INDIENS

Next post

RACISME AUX USA : DU MIEUX ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *