Société

Les amendements de Philippe Nailet sur le Projet Egalité réelle

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mardi 27 et mercredi 28 septembre, le député Philippe Naillet a défendu ses amendements en commission des Lois, sur le projet de loi Égalité réelle Outre-mer. Il a proposé plusieurs amendements et en portera d’autres en séance publique. D’ores et déjà, un certain nombre d’amendements ont été adoptés en commission des Lois.

Sur le logement : Philippe Naillet a fait adopter un amendement pour que l’ensemble des Outre-mer soit classé en « zone tendue » (zone géographique dans laquelle la demande en logement excède l’offre) et bénéficient ainsi d’un délai de préavis d’un mois. Cela afin de faciliter l’accès au logement, palier au retard de construction et lutter contre l’habitat indigne.

Toujours sur le logement, la commission des Loi a adopté son amendement pour que les jeunes de moins de 30 ans, en situation précaire puissent bénéficier de la caution solidaire Visale: une caution en soutien aux plus démunis, dans le logement du secteur social et qui garantit aux propriétaires le paiement des loyers impayés sur les trois premières années du bail.

Pour les travailleurs indépendants, le député de la première circonscription de La Réunion poursuit aussi le travail avec le gouvernement pour supprimer le paiement préalable au versement des prestations sociales. Depuis une loi de 1986, certains employeurs et travailleurs indépendants doivent s’acquitter de leurs cotisations pour pouvoir bénéficier de leurs prestations familiales. Il s’agit uniquement des employeurs et travailleurs indépendants ultramarins qui doivent produire un justificatif de paiement.

Sur le numérique, d’ici neuf mois le gouvernement remettra un rapport au Parlement pour faciliter l’accès des consommateurs ultramarins au commerce électronique. Certains acheteurs domiciliés dans les Outre-mer rencontrent en effet des difficultés à récupérer les fichiers des livres numériques dont ils font l’acquisition sur des sites de vente en ligne; ou encore à télécharger des applications dans le Play Store de Google.

Sur le traitement des déchets, il a fait adopter par la commission des Lois, un amendement pour accompagner les collectivités locales dans le développement des filières de recyclage.

Pour la coopération régionale il a été voté par la commission des Lois la possibilité de faciliter les échanges entre des établissements scolaire d’un pays de l’environnement régional des territoires ultramarins.

Sur l’économie bleue enfin, Philippe Naillet s’est battu pour qu’émerge une « école supérieure des métiers de la mer » en Outre-mer. Il a ainsi obtenu que le gouvernement rende un rapport pour évaluer les possibilités de mise en œuvre. L’économie bleue est aujourd’hui sous-estimée, mais elle est riche d’opportunités pour notre jeunesse à condition que celle-ci soit formée aux métiers de la mer.

Previous post

Guadeloupe : 17 ans et déjà mort !

Next post

La bombe "Le Gang des Antillais" arrive sur les écrans

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *