Société

Le scandale des masques moisis à la Réunion

Cette histoire se passe en 2020 à la Réunion. Voilà ce qui est proposé aux soignants de l’île. Cette fois on ne pourra pas accuser la population inconséquente. 

Devant l’inquiétude du personnel soignant, l’ARS de la Réunion avait annoncé la distribution de 120 000 masques FFP2 du stock régional périmés mais « vérifiés », aux pharmaciens chargés de les redistribuer.

Làs, lors de leur ouverture dans les officines, beaucoup présentent des taches de moisissure, voire des insectes dans les paquets. Les pharmaciens refusent ces cadeaux empoisonnés.

Vire-volte de l’ARS qui revient alors sur sa décision et demande aux pharmacies de ne plus distribuer les masques FFP2  :

« Plusieurs d’entre vous nous ont alertés sur l’état dégradé d’un partie des masques FFP2 qui vous été livrés hier pour remise aux professionnels libéraux.

En conséquence, il vous est demandé de cesser la distribution des masques FFP2, qui peuvent être jetés dans le circuit habituel des ordures ».

Dormez braves gens ! Tout est sous contrôle.

Previous post

Cette joie de vivre des antillais a disparu : la peur et le regard de l’autre a pris le dessus

Next post

LE CORONAVIRUS DANS LA CARAÏBE : VERS UNE HECATOMBE ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *