Musique

Le roi du soukouss, Aurlus Mabele tragique victime du Coronavirus

Né en 1953 à Brazzaville, Aurélien Miatsonama de son vrai nom, verra son destin changer avec la création du groupe Loketo en 1986, avec Diblo Dibala et Mav Cacharel. Il devient « Roi du Soukous », sillonne le monde avec 10 millions d’albums vendus. Malgré la découverte d’une tumeur maligne de la gorge suivie d’un AVC en 2005, il se montre courageux et remonte sur scène. Il semblerait selon nos informations que le terrible virus ait eu raison de lui.

Nous avons eu au téléphone Jimmy Houetinou, son producteur très ému.

97L : Comment as-tu appris la triste nouvelle ?

Ce matin j’ai appelé la maison de retraite qui m’a dit qu’il avait été transféré à l’hôpital. Apparemment, l’hôpital a dit qu’il allait mieux. Puis j’apprends ce soir son décès. Ça a été très vite…

97L : Penses-tu que ce soit le Coronavirus ?

C’est fort possible. L’hôpital ne veut pas communiquer sur les causes de sa mort. On en saura plus demain ou les prochains jours. On est dans une période compliquée. Mais il faut dire qu’il était de santė fragile même si il y a 3 semaines je l’avais trouvé en forme.

97L : Que retenir de sa carrière ?

C’était un grand monsieur. Un ambassadeur de la musique africaine qui l’a modernisėe. Mais c’était aussi un artiste humble qui n’a jamais triché. Tout le monde connait Loketo mais La Femme ivoirienne, Betty sont des morceaux passés à la postérité. Génération Wachiwa a été dansé dans la Caraïbe, en Europe et en Afrique. Ça fait cliché mais c’est la réalité.

97L : Une anecdote sur lui ?

Je me souviens un jour dans sa chambre. Nous étions tous les deux. Brusquement il se met à pleurer. Je ne comprenais pas pourquoi. Là il m’a confié : « Je donne de la joie mais ma mort se passera sous silence ». J’espère qu’il aura tort.

Previous post

Covid-19 : liaison aérienne des territoires ultramarins

Next post

Une plongée dans la Martinique de 1970 depuis chez vous

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *