Culture

Le retour de la restitution

Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour
12 juin 2019, 9h-19h, Sorbonne, Amphi Durkheim

Repatriation strikes back. Sujet récurrent depuis une trentaine d’année, la question de la restitution des objets volés ou spoliés est de retour, dans un contexte politique a priori plus favorable.

Si les préconisations du rapport Sarr-Savoy (2018) suscitent de vives confrontations au sein des mondes muséaux et marchands, cette journée d’études vise à dépayser le débat en donnant la parole aux acteurs, aux publics et aux pays concernés par le retour et l’accueil de ces objets.

La restitution est-elle le fait du prince, ou l’aboutissement de décennies de réclamations successives ? De quelle géopolitique est-elle le nom ? Quels sont les acteurs de cette histoire ? Quelles places donner aux diasporas longtemps ignorées par les musées européens ? Comment penser les transferts et les appropriations ici et là-bas ? Quels statuts ces objets sacrés et royaux devenus « fétiches de musées » vont-ils prendre lors de leur retour ? Quels seront leurs publics ? Comment considérer et expliquer les oppositions locales au retour ?

Mêlant acteurs et chercheurs, organisée autour de questions vives et actuelles, mais aussi immémoriales, cette journée ambitionne de lancer le débat plutôt que de le clore.

9h00 Mot d’accueil. Valérie Robin & Marie Salaun (directrices du Canthel) et Didier Nativel (directeur du Cessma).

9h15 Ouverture de la journée par son excellence Irénée Bienvenu Zevounou Ambassadeur, Délégué permanent du Bénin près l’UNESCO

9h30 Introduction. Saskia Cousin (U. Paris Descartes/Canthel) et Alexandra Galitzine (Inalco/Cessma) : « Le retour de la restitution : l’entrée par les acteurs »

9h45-11h15 Géopolitique de la restitution. Modération : Dominique Malaquais (CNRS-Imaf) et Yala Kisukidi (U. Paris 8 Vincennes -LLCP )

· Louis Georges Tin (premier ministre de l’Etat de la Diaspora à l’Union Africaine) : « Ce que restituer veut dire »

· Alexandra Galitzine (Cessma/Inalco) et Germain Loumpet (Archéologue et anthropologue) : « Géopolitiques du patrimoine et temporalités de la restitution »

· Philippe Charlier (directeur de la recherche du Musée du Quai Branly) : « Une archéologie des sources, des origines, des cheminements (palais royaux d’Abomey) »

· Alain Godonou (responsable des musées à l’ANPT – Agence nationale de promotion des patrimoines et du tourisme) : « Restitution et récit national : le cas Béninois ».

11h30-13h00 Musées, objets et diasporas : propriétés, appropriations. Modération : Saskia Cousin (Paris Descartes-Canthel) et Marie Salaun (Paris Descartes-Canthel)

· Blandine Marcé (Ecole du Louvre, Consultante en conservation des collections) : « La peur du “précédent” : que nous disent les craintes des conservateurs sur la restitution de collections »

· Joanes Louis (avocat au barreau de Paris) : « La valorisation financière des oeuvres d’art africaines avant leur retour définitif »

· Rachele Shamouni (U. Paris Descartes) & Jacob Buena (U. Cergy Pontoise) : « Quai Branly : comment s’approprier et parler des objets »

· Jacqueline Eidelman (conservatrice générale du patrimoine honoraire, Enseignante à l’École du Louvre) : « La mission Musées du 21e siècle : pour une approche collaborative des publics »

13h00-14h30 PAUSE DEJEUNER

14h30-16h00 Que penser, que faire des objets rapatriés ? Modération : Odile Coppey (université de Limoges) et Anne Doquet (IRD-Imaf)

· Brice Medard Chanhoun (Migrantour Paris): « Visite d’adieu aux objets rapatriés »”

· Emmanuelle Cadet (directrice d’Alter Natives) : « Jeunesses du Bénin, du Sénégal et des diasporas : comment partager l’histoire des objets ? »

· Sara Tassi (Habiter, ULB) & Amandine Yéhouétomè (U. Paris 1): « Un Gou de Blanc ! Le Gou du Louvre au regard de ses initié.e.s Ainonvis »

· Saskia Cousin (Canthel, U. Paris Descartes) « Porto-Novo contre le retour, tout contre : le musée de l’amitié coloniale et la résistance des maquis »

16h15-17h45 Vers quoi retourner ? Modération : Alexandra Galitzine (Cessma-Inalco) et Marian Nur Goni (Musée du Quai Branly)

· Germain Loumpet (archéologue et anthropologue), « Pour un musée du retour »

· Claire Bosc-Tiéssé (Cnrs-Imaf), « Décrire les objets, formater l’histoire »

· Valérie Perles (Directrice du Musée départemental Albert-Kahn), « Comment faire des Archives de la planète un patrimoine partagé ? L’exemple du fonds Dahomey »

· Didier Houénoudé (U. Abomey-Calavi) & Richard Sogan (ANPT), « Enjeux politiques et économiques du retour des objets spoliés »

17h45-19h00 débat : les identités au prisme de la restitution : Christine Douxami (U. de Franche-Comté-Imaf), Régis Meyran (Institute of European Studies abroad -Canthel), Yala Kisukidi (U. Paris 8-LLCP)

contacts : saskia.cousin@parisdescartes.fr, alexandra.galitzine-loumpet@inalco.fr

inscription gratuite et obligatoire: https://www.billetweb.fr/le-retour-de-la-restitution

CRAN

Previous post

LA SOUFRIERE A TUE AUSSI EN 1902, COMME LA MONTAGNE PELEE !

Next post

J-4 pour les Matininos

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *