Divers

« Le procès des guadeloupéens, 50 ans après » sur Guadeloupe la 1ère 

Le procès des guadeloupéens, 50 ans après. Présentation par Alex Robin le mercredi 28 février 2018 à 20H05.

Pendant et surtout après les émeutes de Pointe à Pitre, en mai 1967, de nombreux jeunes mais aussi des militants syndicaux et politiques ont été interpellés dans la ville. Certains ont été arrêtés en France hexagonale, notamment à Paris. Ceux-ci sont pour la plupart dirigeants ou proches du groupement des organisations nationales de la Guadeloupe, le GONG. Ils seront incarcérés puis jugés à Paris entre février et mars 1968, devant la cour de sûreté de l’état.

Contrairement aux événements de 67 eux-mêmes, le procès sera très largement commenté dans la presse Française et marquera très fortement l’opinion.

Au terme de ce procès qui verra la libération de tous les accusés, c’est la défense de tous ceux qui étaient incarcérés en Guadeloupe, qu’il a fallu assurer à Pointe à Pitre, en Avril 1968.

Cinquante ans après ces différents rendez-vous avec la justice, la rédaction de Guadeloupe la 1ère se propose de replonger dans ces pages d’histoires de l’archipel.

  • Un documentaire de 26’ réalisé par Alex Robin. Images de Mickael Bastide, « le procès des Guadeloupéens » 50 ans après.
  • Un débat pour tirer les enseignements de cette période.
  • Invités  :

       – Dr Claude Makouke ancien dirigeant du GONG, jugé en 1968 à Paris.

       – Me Patrice Tacita, il publie un ouvrage consacré à Mé 67.

       – Steeve LOUIS-ALEXIS-BOREL, étudiant à l’université des Antilles.

Previous post

3 ministres pour apaiser les parlementaires antillais sur la pollution à la chlordécone

Next post

Petit Pays : On aime beaucoup à l'ASCODELA

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *