Société

Le Président Jovenel Moise sur le dėpart ?

Dix-sept écrivains haïtiens ont publié mercredi une lettre dans Le Point, destinée à la communauté internationale.

« … Nous le disons au monde : il n’y a pas de réconciliation possible entre le peuple haïtien et la présidence de Jovenel Moïse… Le seul support dont bénéficie ce pouvoir décrié lui viendrait de puissantes ambassades étrangères. C’est au prix du sang du peuple, de la radicalisation, de la violence répressive que Jovenel Moïse resterait au pouvoir. Nous en appelons aux citoyens du monde afin qu’ils soutiennent la cause haïtienne. L’humanisme demande aujourd’hui de choisir entre un peuple et un président, entre un peuple et ses bourreaux ».

Dans la nouvelle commission chargée de conduire des discussions devant aboutir à une solution concertée de sortie de crise, on retrouve l’ancien premier ministre Evans Paul, l’ancien ministre de la justice Josué Pierre Louis, l’ex ministre Colombe Emilie Jessy Menos, le secrétaire général du Conseil des ministres Renald Luberice, le président du parti Tet Kale Liné Sainphaar Balthazar, le conseiller de la présidence Jude Charles Faustin et l’ex ministre de la défense Jean Rodolphe Joazile.

Des personnalités proches du President qui ont pour mission de conduire des discussions devant aboutir à une solution concertée de sortie de crise. Les prochains jours seront décisifs.

Previous post

Faillites Compagnies aériennes : Pour la considération et le dédommagement des usagers oubliés et lésés !

Next post

Une victime lors d'un Incendie au Lamentin

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *