Société

Le plan d’aménagement PADDMA remplacera le Schéma d’Aménagement Régional

Installation de la commission d’élaboration du plan d’aménagement et de développement durable

Ce jeudi 27 juin 2019, marquait l’installation de la commission d’élaboration du Plan d’Aménagement et de Développement Durable, mise en place par la Collectivité Territoriale de Martinique et composée de plusieurs membres : les services de l’Etat, les maires et leurs représentants, CAP Nord, la CACEM, l’Espace Sud, le Parc naturel de Martinique, la Chambre d’Agriculture, la CCIM et la Chambre des Métiers de Martinique.

Le Plan d’aménagement et de Développement Durable (PADDMA), qui remplacera le Schéma d’Aménagement Régional (SAR), a pour objectif de co-construire  le Projet de société et le nouveau modèle de développement par et pour la Martinique ; un projet socialement adapté, à la hauteur des enjeux et défis des nouvelles transitions.

A ce titre, le PADDMA, constituera la nouveau cadre de référence, la matrice de la planification et de l’aménagement territorial pour une Martinique ancrée dans le développement durable.

Il porte l’ambition de forger un cadre dynamique pour :

  • Organiser et mettre en cohérence l’action publique,
  • Fédérer la multiplicité des acteurs
  • Fixer des orientations et règles adaptées aux caractéristiques et contraintes de notre territoire.

Socle d’un développement économique endogène soutenu, le PADDMA sera au service d’une société solidaire prenant en compte l’objectif du bien-être et de l’épanouissement individuel et collectif autour des problématiques du changement climatique, des besoins de préservation de notre riche  biodiversité, d’économies d’énergie, de valorisation du potentiel d’énergies renouvelables, de mise en valeur du territoire, d’organisation des transports. Il assurera les conditions de la transition numérique, l’ouverture à l’économie bleue, les priorités en matière de logement et d’habitat.

Il déterminera dans un meilleur équilibre du territoire l’implantation des grands équipements d’infrastructures et de transport, la localisation préférentielle des extensions urbaines, des activités industrielles, portuaires, artisanales, agricoles, forestières, touristiques…

Le PADDMA s’engagera dans un processus d’élaboration collective, avec des concertations partenariale et citoyenne, qui permettront d’établir un projet de territoire partagé au service du développement durable de la Martinique.

Previous post

Concertation pour la protection de l’enfance : une matinée dédiée aux outre-mer  

Next post

Les primeurs au départ du Tour de France

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *