DiversEvénements

Le parcours du combattant d’Ophélie vers le sacre mondial

Ophėlie Mezino et ses 129 concurrentes sont attendues à Londres le 20 novembre. Pour espérer l’emporter, elle devra prouver sa beauté extérieure mais aussi intérieure. L’organisation fait en effet plus attention aux projets caritatifs qu’au physique. La gagnante sera certes une jolie fille mais avec des projets derrière.

Le concours Miss World est une épreuve qui dure trois semaines jusqu’à sa finale le samedi 14 décembre à l’ExCeL London, Exhibition Center de Newham.

Ophélie devra participer à une série d’événements  lui permettant de gagner directement sa place dans le Top 30 ou être repérée par un jury de présélection.

Ainsi les lauréates des challenges Top Model, Sports & Fitness, Talent, Multimedia seront qualifiées automatiquement. Le Beauty With A Purpose, chapeauté par un organisme de bienfaisance à but non lucratif associé à Miss World collectant des fonds pour les personnes défavorisées, qualifiera plusieurs candidates.

Dans le Head to Head Challenge (défi en-tête à tête)  les nations engagées sont réparties par 20 groupes de plusieurs candidates. Le public vote pour leur participante préférée par groupe et chaque première se qualifie pour une deuxième phase. Les 20 qualifiées sont réparties en dix duels où les candidates s’opposent. Lors du dernier concours, les sujets abordés ont été les initiatives prises pour l’eau potable ou la collecte de fonds après les catastrophes naturelles… 

Ces challenges permettront à Ophélie de découvrir les monuments les plus emblématiques de Londres.  Julia Morley, présidente du conseil d’administration de Miss World y tient : « Londres est la plus grande ville du monde à visiter. C’est là que Miss World a commencé en 1951 dans le cadre des célébrations du Festival of Britain et cette année, nous allons présenter le meilleur spectacle de tous les temps ». On attendra donc d’Ophėlie de se montrer aussi curieuse de la richesse culturelle et patrimoniale de cette mégalopole et de comprendre sa réputation de « ville de tous les possibles ».

Enfin ne pas négliger d’être active sur les réseaux sociaux avec des comptes prenant en compte les personnes et l’environnement dans lequel on vit.

La très attendue finale de Miss World sera diffusée dans plus de 150 pays. Le nombre de prétendantes se reduira de trente à douze puis à cinq. Les téléspectateurs verront enfin Miss World 2018, Vanessa Ponce de León, transmettre sa couronne à la 69e Miss World à Londres. En espérant quelques larmes de joie de notre Ophélie…

Previous post

Guadeloupe : En souvenir des morts, fleurs, bougies et lumignons

Next post

STOP à l’hécatombe à Guyane 1ère !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *