Divers

LE GUADELOUPEEN EST UN ETRE QUI VEUT FAIRE DE LA MOTO ET JOUER AU GOLF !

LE GUADELOUPEEN EST UN ETRE HUMAIN QUI VEUT FAIRE DE LA MOTO ET JOUER AU GOLF !

« L’indigène ne peut pas rester confiné dans une zone délimitée comme s’il s’agissait d’un animal dans un zoo.

Ces personnes sont des êtres humains comme nous, qui veulent évoluer, avoir de l’électricité, un mèdecin, un dentiste, internet, jouer au football » (et faire de la moto, et jouer au golf, et construire des mega centres commerciaux, compléterons-nous).

Ces propos ont été tenus par BOLSONARO, le nouveau président brésilien . Ils auraient pu être repris, sans en changer une virgule, par Ary CHALUS, initiateur du projet de piste super-motards, par Guy LOSBAR, inititiateur du projet d’un golf à Petit-Bourg, ou encore par le maire de Gourbeyre Luc ADEMAR, dont l’oeuvre ultime et féérique sera la construction d’un gigantesque centre commercial.

Bolsonaro veut exploiter la de Raposa Serra do Sol. Cette zone sur laquelle vivent 17 000 autochtones, est aussi la plus grande réserve d’uranium du monde.

Il voudrait y construire également un barrage hydro-électrique. Selon les experts, une telle initiative bouleverserait l’écosystème du fleuve Amazone, et forcerait le déplacement des populations.

Rappelons que le projet de piste super-motards est en infraction complète avec toutes les lois de protection du littoral, des espaces protégés, de préservation de la mangrove.Les scientifiques caribéens ( et probablement du reste du monde) se demandent comment l’idée d’une telle piste a pu être lancée

Une seule question peut être posée : Nos femmes et hommes politiques sont-ils devenus fous ?

Alors que la pollution est le plus grave danger pour les populations antillaises, que les sargasses tuent à petit feu les habitants de ces îles, que les guadeloupéens ne peuvent plus être soignés convenablement dans leur CHU, que la mer fragilise les côtes un peu plus chaque année, que la zone commerciale de Jarry devrait être engloutie tôt ou tard, selon ces mêmes scientifiques, devra-t-on condamner ces politiques antillais à regarder Bambi ?

Suspecté d’avoir tué des centaines de cervidés sur une période de trois ans dans le seul but d’accumuler des trophées,, un braconnier américain multirécidiviste a été condamné à visionner régulièrement Bambi, grand classique de Walt Disney, relatant la vie d’un faon dont la mère est tuée par un chasseur.

David BERRY devra obligatoirement regarder le long métrage d’animation au moins une fois par mois pendant sa peine de prison d’une année.

Je crois que le juge a essayé de toucher David Berry sur le plan émotionnel, a indiqué le procureur Don Trotter.

HOMMES ET FEMMES POLITIQUES ANTILLAIS, VOTRE SEUL BUT EST-IL D’ACCUMULER DES TROPHEES ?

Previous post

La grande dame de retour chez elle

Next post

Joyeux Noël !

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

1 Comment

  1. bizzby
    janvier 5, 2019 at 22:26 — Répondre

    Ils sont probablement pas fou la folie touchent ceux qui ont la chance d’avoir des neuronnes !

Répondre à bizzby Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *