Société

Le Figaro taille un short à la ministre des Outre-mer

« La ministre ne fait pas l’unanimité ». C’est par cet euphemisme que Francois-Xavier Gourmaud débute le bilan de la premiere année d’Annick Girardin à la tête du ministere des Outremer dans l’édition du Figaro du 27/04/2018. 

« … Un conseiller d’Emmanuel Macron s’agace. « C’est toujours pareil avec le ministère des Outre-mer! Il faut qu’il y ait une crise pour qu’on découvre ce qu’ils font… »

… « A Mayotte, (la) crise a pris l’exécutif de court et placé la ministre des Outre-mer dans une situation inconfortable, nourrissant les spéculations sur son remplacement ». On se souvient de ses hésitations à se rendre sur place, puis son communiqué de sortie de crise démenti le lendemain alors qu’elle revenait sur Paris. « Une alerte suffisamment sérieuse, pour qu’Emmanuel Macron et Édouard Philippe lui apportent tous deux un soutien appuyé en Conseil des ministres en lui adressant leurs «remerciements» et en saluant son «courage» ».

Le journaliste du Figaro s’intéresse ensuite à l’attitude d’Annick Girardin, « une ministre en retrait, comme tenue à l’écart des discussions, jouant surtout le rôle de majordome, venant chercher les uns et raccompagnant les autres » lors de la réception par le chef du gouvernement des représentants calédoniens. « Si on a besoin de rien, c’est à elle qu’il faut demander », qualifiant le rôle de la ministre de «presque contre-productif» .

Dans un autre article écrit par Marcelo Weisfred, on apprend qu’Emmanuel Macron « hors micro, ne se prive pas d’émettre des critiques sur Jacques Mézard, Stéphane Travert, Annick Girardin et Françoise Nyssen ». Décidément !

Allez ! Il reste comme lot de consolation à Annick Girardin ces fameuses Assises des Outre-mer qui semblent être une « formidable réussite ».

Previous post

Calypso de Nuit

Next post

Esclavage et Quilombos au Brésil - Une histoire toujours d'actualité

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *