Evénements

LE FESTIVAL REUSSI DE BABETTE

DSC_9430

Le premier salon de la gastronomie des Outre-mer, le SAGASDOM  qui s’est tenu le weekend du 6 au 8 février 2015 à la Porte de la Villette à Paris a connu un succès qui appelle d’autres éditions.
On la connait en tant qu’animatrice de la quotidienne de France Ô « Les P’tits Plats de Babette » et « C à Vous » sur France 5. On peut la voir à l’œuvre aussi dans son restaurant « La Case de Babette » dans les Yvelines. Désormais, ajoutez une nouvelle corde à son arc : la voilà organisatrice de salon.
Cette idée lui trottait dans la tête depuis un moment : regrouper les acteurs de la filière Agricole et de l’Agroalimentaire de l’Outre-mer afin de promouvoir ce patrimoine culinaire méconnu dans l’hexagone. Epaulée dans ce projet par les ministères de l’Agriculture et des Outre-mer, avec le soutien de la délégation pour l’Egalité des Chances, ce salon parrainé par Anne Hidalgo Maire de Paris avait comme objectif principal la valorisation du travail des producteurs, des transformateurs et des acteurs du tourisme ultramarin.

Mille et une saveurs au Paris Event Center
Le Président d’Honneur de cette première édition, Joël Robuchon, déclaré Cuisinier du siècle en 1990 a ainsi pu apprécier les stands pris d’assaut par un public ayant répondu présent. En dehors de l’imposant emplacement de la Banane de Guadeloupe & Martinique avec des animations culinaires de Béatrice Fabignon, les exposants proposaient au gré de nos déambulations : du rhum champagne, du Soukay au hareng, des Bokits aux épinards, des bonbons aux fruits exotiques, du rhum du Népal, du chocolat pimenté. Des rencontres avec le réunionnais Maître cuisinier de France Philippe Doki-Thonon, Olivier Cadarbacasse vigneron d’origine réunionnaise installé près de Saint-Emilion, des dédicaces de livres, des conseils nutritionnistes, des animateurs  disponibles et enthousiastes :  Carinne Teyssandier ou Rio… Et pour clôturer la journée du samedi Jessy Matador en ambianceur.
Un reproche tout de même : les deux restaurants pris d’assaut à l’heure du repas, le public déçu de ne pouvoir en profiter a du se contenter de déguster ses achats debout. Un mobilier adapté à ce type de salon pourrait peut être remédier à ce désagrément ? Rendez-vous pris pour 2016.

Previous post

CINEMA : "BROWN SUGAR DAYS"

Next post

PARADES DE CARNAVAL 2015 AUX ANTILLES GUYANE

Joël DIN

Joël DIN

3 Comments

  1. Mathilde
    février 8, 2015 at 22:11 — Répondre

    Bravo et merci à Babette ! Avec ma fille et mon beau-fils j’ai pu déjeuner à son restaurant. Un moment de bonheur !

  2. Jessy MARAL
    février 10, 2015 at 06:43 — Répondre

    MOI J’AI ETE UN PEU DÉÇUE PAR CE SALON. ON SE SERAIT CRU A LA FOIRE DE PARIS : BOKIT, SORBET… J’ESPERAIS DECOUVRIR D’AUTRES PLATS QUE CEUX DEJA CONNUS.

  3. Noémie Ivansky
    février 15, 2015 at 11:33 — Répondre

    Nous avons déjeuné au salon et sommes repartis chargés. Un très bon souvenir !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *