Société

Le créole interdit en classe en Martinique

Quand un professeur établi depuis quelques années en Martinique justifie la non-utilisation du créole en classe par sa méconnaissance de cette langue, il prouve son inadaptation a la réalité quotidienne de ses élèves et décrédibilise son travail.

Comment peut-il dès lors leur prodiguer de vrais conseils, leur parler d’orientation ? Comment ses collègues martiniquais ne l’ont-ils pas empêché d’écrire cette phrase absurde ? Comment peut-on avaler autant de couleuvres aux Antilles sans jamais réagir ?

En contre exemple, nous citerons cette jeune femme passée par Sciences Po, qui après sa scolarité dans l’hexagone débarque en Guadeloupe en seconde et s’exprime en créole au grand étonnement de tous dans la classe. A-t-elle échoué à ses examens ?

 

Previous post

Daniel Gibbs : Les propositions formulées aux entreprises de St-Martin sont inappropriées

Next post

CONFLIT A FORT DE FRANCE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. Mariz Lec
    octobre 5, 2017 at 08:59 — Répondre

    Nombre de français de l’hexagone qui parle du créole en précisant que aux Antilles Guyane nous parlons « le petit negre » et franchement si i l’y à un peuple qui parle que sa langue c est bien celui ci. La blague qui circule chez les députés européens une personne parlant trois langues un trilingue deux un bilingue et uniquement une un français .il y a du boulot un pays où plusieurs langues et patois se mélangent dans une ignorance totale.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *