Société

Le CREFOM dénonce les propos tenus par le syndicaliste FO SGP Police

 COMMUNIQUE DE PRESSE 
Le CREFOM, conseil représentatif des français d’outre mer dénonce avec force les propos tenus par le syndicaliste FO SGP Police lors de l’émission consacrée aux événements dramatiques d’Aulnay sous bois.

Pour rappel, un jeune homme dénommé THEO est à ce jour hospitalisé pour de graves blessures, un policier est mis en examen pour viol, ses collègues sont mis en examen pour violence volontaire en réunion.

Selon monsieur POIGNANT du syndicat SGP Police  » le terme Bamboula reste encore à  peu prés convenable « .

De tels propos tenus publiquement et en toute impunité, par des personnes dépositaires de l’autorité publique, illustrent parfaitement les bavures que subit et dénonce au quotidien une partie de la population. Le CREFOM rappelle que l’expression « bamboula » au delà de représenter un instrument ou une danse, désigne également par extension une personne noire de peau dont la connotation péjorative n’a pas pu échapper à son locuteur.

En dépit de ses excuses, le CREFOM demande instamment au Ministre de l’intérieur, et aussi aux responsables syndicaux de prendre leurs responsabilités.

Le Président du CREFOM

Jean Michel MARTIAL

Previous post

CES COUGARS AFRICAINES ET AMERICAINES EPOUSENT DORENAVANT LEURS FILS !

Next post

Bamboula 1,2... Et les autres insultes ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *