Société

Le CESE Outre-mer reçu par la ministre

Les représentants du Groupe de l’Outre-mer du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) reçus par la ministre des Outre-mer et les conseillers du président de la République et du Premier ministre

La présidente du Groupe de l’Outre-mer, Madame Inès BOUCHAUT-CHOISY accompagnée du Président de la Délégation à l’Outre-mer du CESE, Monsieur Jean-Etienne ANTOINETTE et du secrétaire du bureau, Monsieur Philippe EDMOND-MARIETTE ont rencontré la ministre des Outremer, Madame Annick GIRARDIN, les Conseillers Outre-mer du président de la République, Stanislas
CAZELLES et celui du Premier ministre, Xavier BRUNETIERE.

Ces entrevues ont été l’occasion d’échanger sur les priorités de nos territoires mais surtout d’aborder l’organisation et les objectifs des Assises des Outre-mer à l’heure où le Gouvernement et le ministère des Outre-mer élaborent leur feuille de route.

Au-delà de la prise de contact avec la ministre et les cabinets, ces rencontres ont permis de rappeler la singularité des Outre-mer au sein de la troisième Assemblée. En effet, les conseillers du Groupe de l’Outre-mer représentent non seulement la société civile mais aussi chacun leur territoire.
Parallèlement, comme au Sénat et à l’Assemblée nationale, le CESE pouvait s’appuyer sur une délégation à l’Outre-mer pour permettre la prise en considération des préoccupations, des atouts et des spécificités ultramarines.

Forte de cette organisation, les représentants du Groupe de l’Outre-mer ont souligné les grandes problématiques qui ont été traitées depuis le début de la mandature 2015-2020 comme par exemple les avis relatifs :
– Aux circuits de distribution des produits alimentaires ;
– Au développement de la culture du dialogue social en France
– Rapport Annuel sur l’Etat de la France….
Ou encore leur mobilisation pour répondre aux saisines gouvernementales sur :
– L’avant-projet de programmation relative à l’égalité réelle ;
– Les violences faites aux femmes dans les Outre-mer.

C’est pourquoi, le Groupe de l’Outre-mer du CESE s’est dit prêt à contribuer aux réflexions et à s’inscrire comme force de proposition pour porter la voix de la société civile au cours des Assises des Outre-mer.

Previous post

Sephora Goignan l'ex de Coman se défend

Next post

Une étudiante américaine publie sa thèse en créole 

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *