Société

Le 3ème tour des départementales en Outre-mer

De nouvelles têtes en Guadeloupe et à Mayotte, la continuité à la Réunion tel pourrait être le bilan de ce 3 ème tour des élections départementales 2015

Mayote : élection de Soibahadine Ramadani

La gauche perd la présidence du conseil départemental de la Mayotte, qu’elle détenait depuis 2011. A l’issue du  second tour l’UMP-UDI avec 14 sièges, obtient la majorité au Conseil départemental devançant les Divers droite (8 sièges) et les Divers gauche (4 sièges).

Soibahadine Ramadani est élu Président du Conseil Départemental de Mayotte à la place de Daniel Zaïdani en obtenant 100 % des suffrages.

Né en 1949, Soibahadine Ramadani, chargé de mission auprès du vice-recteur de Mayotte a été sénateur de Mayotte de 2004 à 2011.

ibrahim ramadani

Réunion : réelection de Nassimah Dindar

Pas de surprise à la Réunion. La présidente sortante, Nassimah Dindar (UDI) a été réelue en recueillant 38 suffrages, la totalité des voix de droite. Son opposant le socialiste Philippe Le Constant en a obtenu 8 et l’on constate un effondrement du PS perdant plusieurs élus. Le Parti Communiste Réunionnais considéré comme moribond garde 4 sièges.

Nassimah Dindar est née en 1960 à la Réunion. Professeur de français et d’histoire, elle milite ensuite pour la condition féminine.

nassima

Guadeloupe : élection de Josette Borel-Lincertin

Le président sortant, Jacques Gillot ne se représentant pas faute de majorité, (10 élus seulement) c’est Josette Borel-Lincertin (PS) qui a été élue en recueillant 32 voix sur 42, disposant de 26 élus de son parti, l’UMP faisant de la figuration avec 5 conseillers. Mme Borel avait assuré l’interim de Victorin Lurel au conseil régional lors du passage de celui-ci au ministère de l’Outre-Mer.

On peut remarquer qu’il ne fait pas bon s’opposer ces temps ci à Victorin Lurel qui a réussi en une élection à mettre à terre deux ténors de la politique locale : Lucette Michaux-Chevry et Jacques Gillot. Alors que s’approchent les régionales, il sera intéressant de voir la stratégie mise en place par ses prochains adversaires.

Josette Borel-Lincertin est en 1941 à Capesterre de Marie-Galante. Professeur de mathématiques, elle est ensuite chef d’établissement.

josette bon

Previous post

LES ASSOCIATIONS FACE AU CREFOM

Next post

Ciné Bô kay

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *