Société

Le 1er ministre de la Dominique : « Nous avons perdu tout ce que l’argent peut acheter et remplacer »

Comme un symbole, la maison du Premier Ministre Roosevelt Skerrit a souffert du passage de l’ouragan Maria avec son toit emporté.

« Les premiers rapports sont alarmants.
Nous avons perdu tout ce que l’argent peut acheter et remplacer. Ma peur la plus grave pour ce matin est que nous nous réveillerons avec des blessures physiques graves et de possibles décès à la suite des pluies persistantes.
Je ne suis sincèrement pas préoccupé par les dégâts matériels en ce moment parce que c’est un cyclone dévastateur. Notre objectif est maintenant d’apporter une assistance médicale et de sécuriser les blessés.

Je vous invite à venir demain matin nous rejoindre sur les routes, dès que le feu vert aura été donné, afin de lancer les recherches pour retrouver les blessés et tous ceux qui seraient coincés dans les décombres.

Nous aurons besoin d’aide mes amis. Nous aurons besoin de tous types d’aide ».

 

Previous post

MARIA : La Martinique prépare les interventions de sa cellule technique

Next post

Guadeloupe : le bilan après le passage de MARIA

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *