Culture

Le 17 octobre 1806 etait asassiné Dessalines le père de l’independance haïtienne

JEAN-JACQUES DESSALINES (20 septembre 1758 – 17 octobre 1806) – empereur d’Haïti (1804-1806)

Jean-Jacques Dessalines semble etre né à Cormiers, non loin du Cap, acheté par Dessalines, un noir libre, qui lui donnera son nom et lui apprendra le métier de charpentier.

Esclave rebelle, il se joint aux esclaves insurgés aux côtés de Boukman et de Biassou. Officier d’abord au service de l’Espagne  puis de la France, général sous les ordres de Toussaint Louverture, il se fait remarquer par son énergie, sa bravoure,… et sa cruauté.

Après l’annonce par Napoléon du rétablissement de l’esclavage, Dessalines, à la tête de l’armée des insurgés impose à Rochambeau la capitulation du Cap. En 1803, Dessalines ordonne le massacre des blancs et proclame en 1804 l’indépendance de la première République noire.

Le 1er janvier 1804, à Gonaives, il devient d’abord gouverneur général à vie d’Haïti, avant d’être couronné à Port-au-Prince le 8 octobre sous le nom de « Jacques, Empereur Ier d’Haïti. »

En octobre 1806, débute une insurrection dans la plaine des Cayes. A Pont Rouge il est victime d’un guet-apens, tué d’un coup de feu. On lui coupe les doigts et sa dépouille est jetée sur la place du Gouvernement, livrée aux porcs. Il sera enterré sans cérémonie et son nom sous Alexandre Pétion et Jean-Pierre Boyer, sera interdit d’être cité.

 

Previous post

Francophonie : "Une organisation qui ruse avec les valeurs et les principes est déjà une organisation moribonde"

Next post

FANTÔMES CARAÏBES

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *