Culture

Le 13e rend hommage aux tirailleurs sénégalais

Ces régiments recrutés parfois de force dans les territoires des colonies françaises de l’époque ont joué une part méconnue dans l’histoire de la Première Guerre.

« Force noire » : un terme utilisé par le Général Mangin pour faire la propagande de ces régiments qui venaient porter main forte aux troupes parfois trop peu nombreuses en une période de faible natalité. Avant d’être une force noire, ces soldats furent une force -tout court, reconnue tardivement dans l’histoire de France.

Au programme :

  • Exposition [du 18 au 28 avril] : Exposition créée par l’association Solidarité Internationale en collaboration avec le musée des Troupes de marine de Fréjus. (Mairie du 13e)  –  Conférence de présentation de l’exposition le 19 avril – 18h avec Jean-Paul Gourévitch, ex-enseignant à l’Université Paris XII et écrivain.
  • Spectacle [du 21 au 25 avril] : C’est l’histoire d’une rencontre improbable en 1914 entre un conscrit français, un tirailleur sénégalais, un volontaire des Antilles et de la Guyane. Chantal Loïal entremêle dans son spectacle traditions musicales et chorégraphiques diverses (gwoka de la Guadeloupe, bèlè de la Martinique et danses d’Afrique de l’ouest) et vocabulaire contemporain, avec la complicité de quatre interprètes issus d’univers différents. (Conservatoire Ravel – 67 avenue Edison)

Réservation : communication@difekako.fr / 01.70.69.22.38

Previous post

Le RDM soutient Louis Boutrin

Next post

Le sport en Martinique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *