DiversSociété

L’avenir incertain des salariés de Corsair

Corsair

TUI (Touristik Union International) le plus grand groupe de tourisme au monde, s’est décidé à céder sa filiale CORSAIR, pas assez rentable à son gout et trop dépendante d’impondérables sanitaires ou sociaux au groupe vendéen DUBREUIL, propriétaire d’AIR CARAÏBES, qui elle affiche sa bonne santé dans un secteur où la concurrence fait rage, neuf fois bénéficiaire en dix ans grâce à une politique commerciale adaptée aux désirs de la clientèle antillaise.

Alors que pour l’année 2014, les parts de marché sur les passagers à destination des Antilles se répartissaient ainsi : Air France 43 %, Air Caraïbes 30 %, Corsair 22 %, XL Airways 5 %, cette fusion fera d’Air Caraïbes le premier groupe sur cette destination, réduisant l’offre proposée. Sur la destination Réunion, Air Austral a représenté 39 % du trafic passager, Air France 35 %, Corsair 22 % et XL Airways 4 %.

Peut-on craindre pour le prix des billets d’avion ? Il est sur que Marc Rochet, le Président de la Compagnie cherchera à nous rassurer. Une rencontre avec les ministres concernés (Transport et Outre Mer) serait envisagée à ce sujet. Les 1200 salariés de CORSAIR eux s’inquiètent d’éventuels licenciements économiques. Selon le journal La Tribune « La maison-mère TUI serait prête à financer un plan social » La campagne de départs volontaires lancée en 2010 dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi  de CORSAIR, portant sur 350 postes dans la cadre du plan Take off ne les rassure pas. A l’époque, la direction de la compagnie du groupe TUI  France affirmait éviter ainsi tout licenciement, « comme elle s’y était engagée vis-à-vis des organisations syndicales et des représentants du personnel ». Réponse le 20 février lors de la conférence de presse prévue pour officialiser cette vente.

Previous post

MISS CARNAVAL EPINAY SUR SEINE

Next post

"Double face" d’Imaniyé Dalila Daniel

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *