Divers

L’ARBRE MIRACLE POUSSE CHEZ NOUS

 

Devrons-nous nous crever un œil pour acquérir la sagesse suprême, comme Odin le dieu nordique ? Nos compatriotes des régions chaudes disposent du Moringa, le «  Miracle tree » ou l’arbre miracle, mais ils sont aveugles. Toutefois, le Docteur Henri JOSEPH a commencé à planter selon nos sources des hectares de Moringa , lui qui ne cesse de marteler que nous disposons de «  l’or vert »..

«  La découverte d’un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d’une étoile »  ( Anthelme Brillat-Savarin 1755-1826 )

Conférence du CM98 en novembre 2012 et animée par Henri Joseph : l'or vert un nouveau défi pour l'Outre-Mer  @phytobôkaz

Conférence du CM98 en 2012 et animée par Henri Joseph : l’or vert un nouveau défi pour l’Outre-Mer
@phytobôkaz

Originaire de l’Inde, le Moringa est connu depuis des temps immémoriaux. Une tradition indienne assure que les feuilles de Moringa guérissent plus de 300 maladies. La science moderne a confirmé cette opinion.

C’est la seule plante qui possède les 8 acides aminés essentiels à l’être humain. Les feuilles de Moringa contiennent plus de 90 éléments nutritifs et 46 types d’anti-oxydants.

Cet arbuste a une croissance extrêmement rapide, – les premiers fruits peuvent être récoltés après 6 à 12 mois après plantation !-, et est résistant à la sécheresse ( qualité primordiale à cause du réchauffement climatique ).

Pour planter cet arbre magique, il suffit de le faire à partir des boutures de ses branches, qui une fois sous terre, prennent racine sans exiger trop de soins.

moringa hyper spe

Les feuilles de Moringa ( nom scientifique Moringa Oleifera ) contiennent 2 fois plus de protéines que le yaourt, 3 fois plus de potassium que la banane, 4 fois plus de calcium que le lait, 7 fois plus de vitamine C que le lait, 7 fois plus de vitamines C que les oranges, et 4 fois plus de vitamine A que les carottes.

Les feuilles de Moringa sont actuellement utilisées dans beaucoup de programmes contre la malnutrition et ses maladies associées en Afrique de l’Ouest ( cécité… ). A la Réunion, les feuilles ou «  brèdes médaille » sont mangées cuites, en salade, en soupe ou dans les sauces. Les jeunes fruits se cuisinent comme des haricots verts. De ses graines, on extrait une huile alimentaire et une matière première intéressante pour l’industrie cosmétique. Cette huile, ( dite « de ben »), est donc utilisée en cuisine, en coiffure, en parfumerie et comme lubrifiant.

moringa haiti

Mais ce n’est pas fini ! Les racines peuvent être utilisées comme condiments. Elles contiennent aussi un puissant antiseptique. Les graines sont frites ou ajoutées aux sauces pour leur saveur amère, mais surtout elles peuvent être utilisées pour le traitement des eaux en remplacement du sulfate d’aluminium. L’écorce de l’arbre regorge aussi de molécules potentiellement intéressantes comme des polyphénols.

Résumons-nous. Toutes les parties de la plante sont utilisées, mais surtout les feuilles ont de très nombreuses applications : antidiabétique, vermifuge, soins cutanés, renforcement des défenses immunitaires…

moringa 1

Toutefois, je voudrais attirer l’attention de nos lecteurs et lectrices sur la multiplication des publicités liée à des gammes de produits vantant l’utilisation du Moringa. Toutes ces compagnies promettent une perte de poids alléchante, un regain d’énergie, etc..

Qui contrôle les produits écoulés par ces firmes ?

Une enquête réalisée pour l’émission Capital révélait que les marques réputées vendant du jus de fruit de la passion pouvaient en toute légalité n’ajouter à leurs cocktails insipides que 0,01 % de ce jus, pour en revendiquer le label.

Si vous résidez hors des régions d’outre-mer, pourrais-je vous suggérer de profiter de vos séjours dans une de nos îles pour consommer du Moringa planté localement à toutes les sauces ?

Devrais-je ajouter qu’ avec son doux feuillage et ses gros bouquets de fleurs blanches et odorantes, le Moringa protège harmonieusement par son ombrage des rayons solaires.

Moringa_Oleifera_Flowers_July_2009

Il est vrai que si vous êtes à Saint-Pierre et Miquelon, une bonne rasade d’huile de foie de morue devrait faire l’affaire.

«   La destinée des nations dépend de la manière dont elles se nourrissent  » a écrit aussi Brillat-Savarin

Previous post

ÎLE DE LA RÉUNION : UN DÉBRIS ET PUIS S’EN VA

Next post

POUR LE DÉVELOPPEMENT D'UN GRAND MARCHE ANTILLAIS

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *