Société

Lancement du cyclotron en Martinique

La prévalence des cancers en Martinique a conduit le Président du Conseil Exécutif, a rencontrer en septembre 2016, le Ministère des Affaires Sociales ainsi que celui des Outre-mer, afin de leur confirmer l’engagement de la Collectivité Territoriale à doter la Martinique d’un Cyclotron.

Une rencontre qui n’est pas restée sans écho puisque l’Etat s’est engagé sur le financement du TEP SCAN, un équipement complémentaire indispensable au cyclotron, financé, lui, par la Collectivité, qui octroie une subvention de 11 602 080 euros au Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique, maître d’ouvrage.

La signature de la convention qui lie la Collectivité Territoriale de Martinique et le CHUM, en présence de représentants de l’OECO et du Centre de traitement des Cancers d’Antigua & Barbuda (The Cancer Centre Eastern Caribbean), marque officiellement le lancement de l’opération d’acquisition et d’installation du Cyclotron en Martinique, qui devrait être opérationnel en décembre 2018.

Un comité de pilotage est d’ores et déjà en place, composé de l’Agence Régionale de Santé (ARS), du CHUM (Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique), de la CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale) et de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Tout au long de cette journée, les représentants caribéens ont échangé avec les médecins du CHUM et le comité de pilotage afin d’établir rapidement des projets concrets de coopération.

Previous post

Tatouages et piercings, no limit

Next post

Antony Etelbert, référent des Outre-mer dans l'hexagone pour Arnaud Montebourg

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *