Divers

Lambert Wilson haïtien de coeur

Le 13 mai Lambert Wilson sera le maître de cérémonie du Festival à Cannes. Mais derrière le strass et les paillettes se cache un homme sensibilisé à la cause haïtienne.

IMAG1013-1

Après avoir figé ses mains sur l’allée des Stars du Cinéma parmi celles de 350 autres célébrités du 7e art, le Président du jury 2015 a l’espoir de laisser son empreinte sur la terre haïtienne.

Un documentaire « Retour à Haïti »sera diffusé sur Canal + le 20 mai à 22 h 45 montrant des jeunes de quartiers difficiles de Port au Prince dans un projet environnemental ou encore des hommes et femmes impliqués dans des associations en aide à leurs compatriotes sous l’œil admiratif de Lambert Wilson.

« C’est grâce à Felix mon filleul de 10 ans, d’origine haïtienne que mes pas m’ont amené sur cette terre qui m’a chavirée » confie-t-il. L’acteur se dit préoccupé car «l’étendue des travaux à faire en Haïti est énorme. Il y a une sorte de désintérêt du reste du monde. Les ONG ont fourni un gros effort, alors on se dit que le pire est passé qu’il y a d’autres chantiers dans le monde, et l’on donne de l’argent pour d’autres priorités comme le Népal. Pourtant ici, il y a un travail phénoménal à faire à cause de la déforestation et user de pédagogie pour les déchets et leur recyclage ».

Il poursuit : «Malgré les crises, il y a aussi des choses extraordinaires dans ce pays. La géographie, les paysages et les Haïtiens sont merveilleux. Ils m’ont complètement séduit. Pourtant, on ignore cela en lisant les journaux. Pour les Français, tout est toujours blanc ou noir. Haïti est vue comme une catastrophe absolue. Mais en fait, ici, c’est beaucoup plus subtil que ça…»

L’art haïtien a été une révélation pour lui. « On pourrait imaginer que l’art passe au deuxième plan mais il reste vivant et l’existence de cette forme d’expression est essentielle. C’est un pays tellement beau que j’imagine que cela instille dans l’œil un goût de l’esthétique. C’est frappant quand on arrive sur l’île».

Alors Lambert Wilson porte parole du renouveau haïtien ? « Ça serait prétentieux de dire que je puisse être utile mais, en même temps, j’ai envie de revenir avec un projet. Plus on avance dans la découverte d’Haïti, plus on se rend compte de la complexité sociale, historique et politique. Maintenant c’est concret, j’ai vu les gens, les paysages, les situations et surtout un cadre dans lequel je peux m’impliquer, si on veut bien continuer à travailler avec moi ».

Previous post

LE GALA DES PRÉSIDENTS D'ASSOCIATIONS

Next post

TOURNOI ANTILLES GUYANE VOLLEY BALL

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *