Divers

LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES EN GUADELOUPE

La multiplication des portables et des réseaux sociaux a crée une nouvelle forme de violence contre les femmes : les vidéos et images pornos volées. La dernière en date en ce mois de mars.

 

Sur cette vidéo, on y voit un groupe sous un carbet. Sur un banc un couple dans une position non équivoque. Ils ne sont pas seuls mais les autres semblent les quitter et c’est là que quelqu’un se charge de les filmer pendant leurs ébats.

De tous temps, des couples ont eu besoin d’affection. Il me souvient une époque où les plages de Bois Jolan et de Saint Felix servaient de repère aux colibris épris l’un de l’autre. Laissons les églises dénoncer leurs péchés et les bien-pensants se mortifier sur une époque révolue de haute moralité où les filles ne sortaient pas de chez elle sans chaperon. Peu de nos jeunes disposent d’un appartement : la plupart vivent chez leurs parents avec parfois une grand-mère ou un autre membre de la famille. Dans une vision petite-bourgeoise, les pères rêvent de conduire leur fille virginale à l’autel et les mères veillent à leur réputation. Mais ne soyons pas naïfs devant notre incapacité dans cette île à respecter les femmes. Le vidéaste amateur, grand réalisateur n’a pas hésité à  diffuser cet instant qui aurait du rester dans un cercle privé sur Facebook. Au détriment de qui ? Dans le meilleur des cas, le garçon sera traité de coqueur… Le sort de la demoiselle sera certainement moins enviable. Les premiers commentaires vont tous dans le même sens et la sanctionnent en tant que fille facile et de petite vertu.

Alors mesdames, soyez agréables, maquillées, coiffées, bonnes cuisinières, douces, aimables, gentilles, affectueuses, bonnes mères… Participez au carnaval dans des tenues légères, à des élections de toutes sortes (miss plage, miss gras double, miss section…) chaloupez généreusement votre postérieur dans un clip… Mais surtout ne vous faites jamais surprendre par un goujat ! Lui ne sera jamais condamné et les torts vous seront imputés.

Previous post

Jean Marc Crantor, candidat à France Ô ?

Next post

Rencontre avec Willy SALZEDO

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *