Littérature

La route T.S.F ou l’éloge de la femme martiniquaise

La Route T.S.F fait l’éloge de la femme martiniquaise. Jean-Marc Boura né en janvier 1965 à  Fort de France, assistant de direction dans une école Parisenne y exprime son amour pour la femme indépendante.  À découvrir chez Edilivre.

Cet ouvrage s’inscrit dans une particularité que l’on retrouve dans certaines sociétés ; précisément celles qui ont été concernées par, et qui ont subi l’esclavage : c’est le régime matrifocal.

Il est en effet courant que la femme antillaise se retrouve seule, en charge de la famille : de son éducation, de son entretien, de son alimentation, etc. La femme martiniquaise est par conséquent très tôt, consciente de ses responsabilités ; endossant malgré elle toute « la charge familiale », elle vient en cela à jouer un rôle essentiel voire central, dans cette société. D’où ses surnoms de « poteau-mitan », de « femm’ douboutt », de « mâle-femme » ou de « maîtresse-femme »…

« Elle est belle la dame avec sa longue robe titane ; hibiscus rouge sang, alamandas d’or. Belle, parée de son immaculé « jupon-cancan-broderie-anglaise », qui négligemment en
dépasse. D’un geste gracieux, furtif, elle le remonte côté gauche de sa large croupe. Son port est élancé, sa démarche, rythmée. Cadence saccadée d’une jolie calenda… Sa peau – superbe, noir de jais à la brillance quasi métallique –, semble si douce. Un court collier chou délimite son long cou gracile, surmonté d’une tête digne et hautaine. Et sa poitrine généreuse dont tant de marmaille a profité. Et ses longues mains calleuses qui ont tant travaillé. Vieille manman – foutt –, que les luttes interminables de la vie n’ont que peu flétrie.

Femme battante. Maîtresse femme, on le sait… »

Previous post

Reprise le 3 Janvier

Next post

SCANDALE : LE MINISTÈRE DE LA CULTURE, AIR FRANCE ET CANAL PLUS CAUTIONNENT-ILS LE BLACKFACE ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *