Société

La Région Guadeloupe a participé au 38e anniversaire de l’indépendance de Sainte-Lucie

Coopération régionale

Du mardi 21 au mercredi 22 février 2017, le Président de Région, Ary Chalus, accompagné de la 2e vice-présidente Marie-Luce Penchard, a participé aux cérémonies de commémoration du 38e anniversaire de l’Indépendance de l’île de Sainte-Lucie.

Chalus ste lucie

Ary Chalus et Marie-Luce Penchard ont rencontré Allen Chastenet, Premier ministre de Sainte-Lucie, lors du Bal de charité du Premier Ministre qui s’est tenu au William Jefferson Clinton Ballroom. Puis la délégation de la Région Guadeloupe a assisté à la parade militaire ainsi qu’aux célébrations.
En marge de ces festivités, Ary Chalus et Marie-Luce Penchard ont rencontré Philippe Ardanaz, l’Ambassadeur de France à l’OECO et à Barbade, en résidence à Sainte-Lucie. Mais surtout, ils se sont entretenus avec Jules Didacus, Directeur Général de l’Organisation des États de la Caraïbe Occidentale (OECO). Les discussions portaient notamment sur la demande officielle d’adhésion de la Région Guadeloupe à l’OECO, dont le siège est à Sainte-Lucie.

Cette visite a été l’occasion de démontrer la volonté de coopération de la Guadeloupe, en cohérence avec la démarche d’adhésion à l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO), indispensable pour l’avenir de nos populations.
Avec ces États de la Caraïbe, la Guadeloupe partage une unité de destin : économies insulaires, territoires sensibles aux dérèglements climatiques et devant faire face aux mêmes difficultés en matière d’approvisionnement énergétiques.
Cette adhésion visera à donner un cadre politique et stratégique à une coopération qui, à bien des égards, existe déjà de manière opérationnelle sur le terrain.
Les objectifs de la Région Guadeloupe et de l’OECO, sont similaires : la lutte contre le chômage, une meilleure insertion des jeunes, le développement économique, lerenforcement du tissu entrepreneurial, la sécurité alimentaire, ou encore la résilience face
aux catastrophes naturelles…
La problématique de la connexion aérienne entre les pays membres de l’OECO est également une préoccupation partagée.
Le Cyclotron de la Guadeloupe a évoqué pour la mise en place d’un accueil médical caribéen. La mise en fonction prochaine du cyclotron intéresse fortement l’OECO. Il représente une véritable perspective de coopération en matière de santé, notamment pour accueillir des patients caribéens.

Previous post

316 jours après, Beauvue est de nouveau footballeur

Next post

Les décisions du Conseil Exécutif de la CTM du 23 février

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *