Divers

LA GUADELOUPE FAVORITE POUR LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ?

A l’issue de l’appel à candidature lancé par le Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) à la date du 1er février 2015, trois États et gouvernements ont déposé leur candidature pour l’organisation de la IXe édition des Jeux de la Francophonie de 2021. La candidature de la Guadeloupe par son originalité et les appuis politiques de premier plan semble faire la différence mais ses adversaires n’ont pas dit leur dernier mot.

Les trois candidats sont : la Guadeloupe, le Canada Nouveau-Brunswick (Moncton/Dieppe) et le Canada Québec (Sherbrooke)

Les dossiers des trois États et gouvernements ayant déposé leur candidature sont recevables et répondent aux critères définis par le CIJF. Après cette première étape du processus, les dossiers de candidature seront, dans un premier temps, examinés par un groupe de 5 experts désignés par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), puis ces experts effectueront une visite au niveau des États et gouvernements candidats afin d’évaluer la justesse des informations renseignées et la qualité du projet. Ces visites sont prévues pendant la première quinzaine du mois de novembre 2015.

Le grand oral et l’audition des États et gouvernements candidats auront lieu le 1er mars 2016 à Abidjan en Côte d’Ivoire, pays hôte des VIIIes Jeux de la Francophonie en 2017, lors de la réunion du Conseil d’orientation du CIJF.

La grande originalité de ces jeux est de réunir le sport, la jeunesse et la culture. 6 états ont accueilli les 7 éditions : le Maroc (Casablanca et Rabbat), la France (Paris, Nice), Madagascar (Antananarivo), le canada (Ottawa et Hull), le Niger (Niamey), le Liban (Beyrouth) en attendant la Côte d’Ivoire (Abidjan) en 2017.

Le défi pour la Guadeloupe sera d’accueillir 4000 jeunes. L’hébergement, le transport, les télécommunications, la restauration, la couverture sanitaire seront évalués lors de ces visites. François Hollande a profité de sa visite officielle en Guadeloupe en mai dernier pour confirmer officiellement la candidature de la France aux Jeux de la Francophonie en 2021. Alain Soreze, Président du CROS de la Guadeloupe de son côté milite pour organiser ces jeux de la Francophonie en 2021.

Le 1er ministre quebecois a déclaré être « fier que le Québec soit parmi les finalistes pour la tenue des Jeux de la Francophonie de 2021 »,  9 millions de dollars d’investissements prévus sur 6 ans.

Le budget conventionnel des Jeux est fixé à 10 millions d’euros.

Previous post

MANUEL VALLS COMMUNIQUE SUR L'OUTRE-MER

Next post

Un annuaire national des associations d'Outremer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *