Société

La Guadeloupe à sec

Le dispositif ORSEC, pour « Organisation de la Réponse de SEcurité Civile » est un système polyvalent de gestion de la crise, permettant de faire face à des catastrophes naturelles, industrielles ou sanitaires.

Le ministère de l’Intérieur a établi un guide plan « ORSEC – Eau potable » depuis juin 2017. Celui-ci doit être « mis en œuvre lorsque le réseau public d’adduction et de distribution est affecté par des ruptures qualitatives et/ou quantitatives de plus ou moins longue durée, quel que soit l’évènement qui en est la cause ».

Le plan, élaboré par les préfets de département, en lien avec les Agences régionales de santé, doit permettre de pallier tout problème lié à la distribution d’eau destinée à la consommation humaine.

Sont listés les responsables et les étapes nécessaires à l’élaboration du plan. Aux préfets d’identifier les acteurs concernés et « de connaître, pour chaque commune ou EPCI, les interlocuteurs », d’évaluer les risques de perturbations importantes de l’approvisionnement en eau potable et organiser la gestion d’une perturbation importante de l’alimentation en eau potable.

Previous post

2 demi-quatorzaines avant et après le départ ?

Next post

La liste des noms de cyclones pour 2020

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *