Société

La France va mal, la Réunion va très mal. Et c’est à cause de vous, monsieur le Président.

Jean Hugues Ratenon, député de la Réunion de la France Insoumise n’a pas apprécié les propos d’Emmanuel Macron sur la Reunion. Voici sa réponse.

« Permettez moi de m’adresser à vous avec la plus grande fermeté car mon île est en danger. Républicain je le suis, mais je suis avant tout un citoyen qui a soif de justice sociale qui refuse d’accepter votre politique très néfaste pour notre génération et les générations futures. La France va mal, la Réunion va très mal. Et c’est à cause de vous.

Comme de très nombreux Réunionnais, j’ai entendu ce jeudi matin votre déclaration à propos de la situation à la Réunion, lors d’une réception à l’Élysée dans le cadre du 101è congrès des maires qui se tient actuellement à Paris.

Je m’attendais à entendre des annonces fortes et concrètes pour répondre aux attentes légitimes des manifestants gilets jaunes qui depuis 6 jours expriment leur colère en érigeant une trentaine de barrages sur les routes paralysant toute l’activité économique et sociale de l’île.

Non seulement vous n’avez rien annoncé, en dehors que « vous serez intraitable, que vous irez jusqu’au bout », mais vous vous êtes empressé, aussitôt, d’apporter votre soutien au Président deRégion révélant que Didier Robert et sa famille ont été menacés de mort.

Permettez moi Monsieur le Président de la République de vous dire que je trouve cette déclaration totalement déplacée et irresponsable de votre part dans le contexte actuel. Alors que le Peuple souffre, votre préoccupation majeure de l’instant c’est des menaces qui auraient été proférées contre le Président d’une Collectivité?

Est ce suffisamment sérieux pour que ce soit le Président de la République en personne qui ait la primeur de l’annonce ? Sur quelle base vous appuyez-vous pour affirmer cela ? Plainte a t-elle été déposée?

Pourquoi personne à la Réunion n’est au courant de tels faits, qui s’ils sont vrais sont très graves et que je condamne fermement, mais s’ils sont faux, c’est aussi grave et je dénonce la volonté de dramatiser et dans quel but ?

Ne fuyez pas vos responsabilités, ne déplacez pas le problème. A la Réunion on appelle cela : le « la di la fé ». Je n’ose pas penser que vous êtes un Président « la di la fé ».

Quoiqu’il en soit, si la sécurité des biens et des personnes est prioritaire, votre seule réponse d’envoyer encore des renforts : un escadron serval, 2 escadrons de gardes mobiles, qui s’ajoutent aux 200 renforts déjà envoyés, ne peut en aucun cas apaiser la situation, bien au contraire, il est interprété comme de la provocation, de l’intimidation.

Il y va de votre responsabilité et celle de votre gouvernement d’agir concrètement, immédiatement pour augmenter le pouvoir d’achat des Réunionnais, que votre politique a mis à mal et qui a déclenché cette colère dans la population. Aucune autre annonce de votre part ne sera audible et la situation va s’aggraver

Aussi, rarement dans l’histoire de France autant de citoyens n’ont demandé la démission du Président de la République, c’est à dire votre départ. Posez vous la question : pourquoi ? De mémoire, jamais à la Réunion j’ai vu une mobilisation de citoyens qui s’auto-organise avec autant d’ampleur et qui dure dans le temps. Posez vous la question : pourquoi ? En dehors des nantis, des cireurs de pompe, personne à la Réunion ne pourra oublier votre abandon d’un territoire français.

Je vous prie d’agréer Monsieur le Président l’expression de mes salutations les plus respectueuses. »

Previous post

Etre élu relève plus du travail de fourmi que de celui de Wonderwoman

Next post

Une députée se fait traiter de grosse negresse

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *