Culture

LA FONDATION CLEMENT S’OUVRE A L’ART CONTEMPORAIN

Le dimanche 24 janvier 2016, la Fondation Clément ouvrira au public son nouveau bâtiment dessiné par les architectes Reichen et Robert & Associés et accueillera, à cette occasion, l’exposition « Hervé Télémaque » réalisée par le Centre Pompidou.

L’Habitation Clément est un concentré d’imaginaires martiniquais. Un rhum, un grand paysage agricole, un parc luxuriant, un ensemble industriel exceptionnel, des chais et une maison historique composent ce territoire unique.

Les constructions, des cases à la distillerie, se composent avec la topographie et se confondent avec un paysage peuplé d’arbres « monuments ». Dans cet ensemble, une nouvelle « pièce » : la Fondation Clément, consacrée à l’art contemporain va prendre place. Elle est préfigurée depuis plusieurs années dans la cuverie. Sous cette charpente du site industriel, l’art caribéen a trouvé sa place.

@R.Charlotte

@R.Charlotte

Aujourd’hui, la Fondation se développe en offrant trois salles articulées, à l’image de pétales, autour d’un espace commun. Ces salles complètent l’ensemble industriel sur l’allée centrale de l’Habitation.

Le projet utilise les matériaux du site : l’acier inoxydable, la pierre de lave et les « moucharabiehs » de béton. Cependant ces matériaux historiques sont exploités dans une architecture contemporaine, épousant ainsi la topographie et les contours du site existant. La Fondation continue l’histoire, avec la volonté d’incarner les attentes et les enjeux de notre époque. Un site historique et classé évolue, les fonctions se transforment mais le génie du lieu, son esprit et son identité sont préservés et valorisés.

Les trois salles de la Fondation Clément sont installées au nord de l’ensemble industriel historique de l’Habitation sur l’ancien site de l’embouteillage.

La « cuverie » reconvertie en lieu muséal est une salle rectangulaire couverte par une belle charpente métallique ancienne.
La salle « carrée » blanche et lisse offre un lieu d’exposition sobre, minimaliste et facilement modulable.
La « nef » est conçue comme un polyèdre irrégulier épousant les contours des murs anciens en pierre de lave. C’est une salle de grande hauteur permettant d’exposer de grandes œuvres et c’est aussi un espace d’« installations ».

FC 3

@Jean-François Gouait

Ces trois salles sont conçues pour pouvoir être utilisées séparément ou pour être associées dans un « parcours muséographique ». Leurs espaces sont mis au service des scénographies et des œuvres les plus diverses.

À l’inverse des salles d’exposition, ce sont des lieux « ouverts » mis en contact par de grands vitrages avec l’univers des jardins et des cases du site historique.

Cette conception intégrée se retrouve dans l’architecture et les façades extérieures. L’équation à résoudre imposait d’intégrer parfaitement ces nouvelles salles dans l’ensemble historique tout en exprimant le caractère contemporain du lieu et sa fonction muséale.
La cuverie prolongée par la balance et une placette installée sur l’allée centrale constitue l’ancrage historique du projet.
La salle « carrée » est un « solide » qui termine l’allée historique. C’est un volume pur, entièrement habillé par une peau en « béton de fibre » dessinée à partir d’un monogramme composé avec les lettres H.C. (Habitation Clément). La nuit cette salle devient une « lanterne », un lieu de référence visible de la distillerie, du parc ou de l’entrée du site.
La nef a un rôle différent. Elle est située à l’entrée nord du site. C’est le premier espace que l’on découvre en arrivant à l’Habitation. Ce miroir complexe absorbe la couleur des bâtiments historiques et de la végétation. Mais plus encore, il est un révélateur des lumières et des ciels changeants de la Martinique.

F Clément

@Henri Salomon

La Fondation s’installe ainsi avec mesure dans l’imaginaire d’un site historique exceptionnel. C’est un espace intemporel qui continue la longue et riche histoire de l’Habitation rhumière.

Previous post

L'hommage à Jenny Jonathan

Next post

Quand la petite balle jaune sème la zizanie

garincha josso

garincha josso

1 Comment

  1. […] Toutes les infos du 97  […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *