Société

La fermeture des établissements scolaires à Petit-Bourg

A cause des émanations d’algues sargasses à Petit Bourg, les établissements publics ont du fermer.

Lors de mon nouveau reportage photos à Petit Bourg, lundi, les nouveaux échouage de bancs d’algues me faisaient craindre le pire. Mon entretien avec Jacques Remus, le principal du collège Félix Eboué, aux premières heures de la journée, et l’odeur pestilentielle, me laissaient supposer une possible fermeture : Chose confirmée en début de soirée.

La décision du maire de la commune est tombée elle mardi après midi après le dernier relevé de l’Agence Regionale de la Santé révélant un taux d’emanation de gaz au delà des 6 ppm. Guy Losbar, « informe de la fermeture préventive des établissements scolaires du bourg et de Pointe à Bacchus : écoles mixte 1 Maurice Chovino, mixte 2 Fribert Fessin, mixte 3 maternelle et élémentaire de Pointe à Bacchus, maternelle 1 Mayeko Massina et maternelle 2 Albertine Mignard à compter du mardi 29 mai 2018, après la sortie des classes. Cette disposition concerne également le collège Félix Eboué et le lycée des Droits de l’Homme. Elle restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre. »

Une sage décision. Il n’en reste cependant pas moins vrai que tous les résidents en bord de mer continuent de souffrir sans aucune solution. Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot présent les 10 et 11 juin 2018 prochains aux Antilles devrait séjourner une nuit dans ces lieux pour comprendre ce fléau.

CREDITS PHOTOS : ALAIN HANNIBAL PRESSE OUTRE-MER ET 97LAND.COM PLEINS FEUX!!!!!!

Previous post

Joseph Zobel, le photographe

Next post

Allemand et noir en plus !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *