EvénementsSociété

La Dominique un an après Erika…

Après avoir passé la journée au Vieux marché Plaza dans la capitale de la Dominique Roseau, Debbie Lewis devrait rentrer à la maison et son mari tremperait ses pieds fatigués dans l’eau chaude.

Mais depuis un an, si elle désire un bain de pied elle doit le faire elle-même, parce qu’il n’est plus là. David Lewis est en effet l’une des victimes de la tempête tropicale Erika, qui a frappé l’île à l’aube du 27 août. Son frère Clifton et lui ont été emportés par la rivière à Bath Estate River, située juste à l’extérieur de Roseau.  Un an plus tard, ils restent portés disparus.

« La seule chose que je sais, c’est que je l’ai entendu à la radio que mon mari a été emporté par  la rivière… Et personne n’a jamais pu me dire exactement comment cela s’est réellement passé. Même pas la femme de son frère et ses enfants qui étaient là.

Et sans le corps de son mari, Debbie a du mal à clôturer son dossier.

« Le gouvernement dit que pour déclarer leur mort qu’il faut attendre sept ans… Tous les jours je pense de lui et vous vous demandez pourquoi c’est arrivé. J’ai quelques photos pour le regarder et lui parler ». Les souvenirs de leur relation de 30 ans ont permis à Debbie de faire face durant l’année écoulée. Et elle a commencé à recevoir une aide financière du gouvernement en mai.

rika-roseau

Erika a pris 31 vies, détruit plus de  500 maisons et endommagé de nombreuses infrastructures. Dans un discours à la nation, le premier ministre Skerrit affirme que Dominique est en bonne voie pour la reconstruction, avec l’accent mis sur les questions environnementales.

« Le gouvernement est déterminé à construire une Dominique plus forte. Ce concept s’appliquera à nos pratiques en matière de construction. Il faudra mettre l’accent sur les questions environnementales » a déclaré Skerrit.

Le gouvernement souhaite ériger un monument pour honorer les victimes de l’Erika : « Les Infrastructures  peuvent être réparées… mais l’impact émotionnel de la tempête tropicale Erika sera pour toujours avec nous. Ceux qui sont morts ont laissé un vide qui ne pourra jamais être comblé. Je crois qu’il nous incombe d’intervenir sans cesse pour leur rendre hommage», a déclaré le premier ministre.

Françoise Williams

 

Previous post

Aurore Kichenin miss Languedoc Roussillon

Next post

LE CÉGOM DEMANDE À L’ÉTAT D’INTENSIFIER SA LUTTE CONTRE LES CARTELS

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *