Divers

La dernière figure de Négoce

Reynoir Casimir dit Négoce, accordéoniste de grand talent, figure incontournable des bals quadrille, reconnu par l’Unesco comme patrimoine vivant de la musique guadeloupéenne a tiré sa révérence dans la nuit de vendredi  1er à samedi 2 décembre à l’age de 68 ans à son domicile.

Il avait eu l’honneur d’un article dans le Monde par Patrick Labesse en mars 2011 pour le festival Banlieues Blues « Négoce sait tout faire : tango, valse, zouk, biguine, etc. Mais son péché mignon reste le quadrille. Reconnu en dehors de son département d’origine depuis la publication, en 2006, avec son groupe Signature d’un album de quadrille guadeloupéen pour Ocora, label de Radio France…

Le quadrille, facette méconnue de l’identité culturelle de la Guadeloupe, fait l’objet depuis quelques années d’une attention particulière. Longtemps mis à l’écart au sein même de l’île, il est l’enjeu d’une acceptation politique. Apparu sur l’archipel caribéen dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, il y est considéré comme un folklore dépassé, et souffre au pays d’une image dévalorisante. Il se danse encore, mais les codes folkloriques qu’il impose – les femmes portent des robes fleuries ou en tissu madras, les hommes le noeud papillon – ne contribuent pas à attirer la jeunesse. S’il se joue régulièrement, la transmission se ralentit, faute de musiciens idoines ».

97land adresse ses condoléances à toute sa famille et s’associe à leur douleur dans cette épreuve.

Previous post

MAIRE ET SIROTEUR DE 288 BOUTEILLES DE CHAMPAGNE EN UN AN

Next post

Lucien Degras, précurseur d’une agriculture raisonnée aux Antilles s'en est allé

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *