Sports

LA COUPE DAVIS EN GUADELOUPE

noahN’en déplaise aux détracteurs de tous poils qui affirmeront que le coût est trop élevé pour 3 jours, que cet argent serait mieux investi ailleurs, remerciements à Yannick Noah qui s’est personnellement investi afin qu’un territoire ultramarin soit le théâtre d’une match de Coupe Davis.

Du 4 au 6 mars 2016 en extérieur sur terre battue au Vélodrome Amédée Détraux, à Baie-Mahault, la première rencontre de l’histoire à l’extérieur de l’hexagone semble passionner autant les Guadeloupéens que les canadiens. Tennis Canada précise sur son site qu’elle se mettra en relation avec la FFT pour que tous les Canadiens désireux d’y assister puisse le faire.

Les joueurs canadiens se sont montrés fair-play. « C’est un choix historique pour la France et je crois que cela démontre qu’elle prend notre équipe très au sérieux », commentait Martin Laurendeau, capitaine de l’équipe canadienne de la Coupe Davis. « Cette décision indique qu’ils nous respectent aussi et qu’ils veulent nous rendre la tâche la plus difficile possible. C’est l’essence même de la Coupe Davis. Ils ont le loisir de choisir les conditions de jeu et en profitent. Nous serons prêts à relever le défi. Ce sera une rencontre excitante. »

Les deux précédentes rencontres entre les deux pays remontent à 1966, la France balayant le Canada 5-0, et en 2012, les Français vainqueurs 4-1. Pour la rencontre de 2016, la France est au 5ème rang mondial, le Canada 10éme.

Quels sont les joueurs que verront le public guadeloupéen ? Pour le Canada, soit Raonic, Pospisil, Daniel Nestor, Frank Dancevic, Filip Peliwo et Adil Shamasdin. Pour la France Gilles Simon, Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils.

FFT

 

Previous post

Le nouveau film documentaire de Patrick Beaucelin

Next post

Les résultats des régionales en Outre mer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *