Divers

KENDY : tout pour la scène

Future meneuse de revue à Roanne, Kendy 29 ans a vécu dans la région parisienne. Née à Sarcelles d’une mère guadeloupéenne et d’un père guyanais, elle nous explique son parcours.

Le chant et la danse. Est-ce une passion depuis l’enfance ?

Je suis avant tout danseuse. J’ai commencé au CP. Ma mère cherchait à m’inscrire dans une activité : ça a été le modern jazz. Ensuite j’ai découvert le hip hop, les claquettes, la danse afro, la danse classique. Mais le modern jazz reste ma passion, mon premier amour. Je peux pleurer en dansant tellement les émotions sont fortes. J’aime aussi beaucoup le hip hop girly, hip hop en talons avec des attitudes très féminines et la samba.

Ma passion pour le chant est venue avec mon entrée en 6ème et l’arrivée d’un nouveau proviseur qui a décidé de faire passer un casting pour que l’on reprenne la comédie musicale Starmania et j’ai eu le rôle de Sadia. J’ai poursuivi jusqu’au lycée et mes 18 ans. En 2006, j’ai fait des chœurs pour Big Tom par hasard, j’étais en studio à Section Zouk. Et j’ai rencontré la personne qui va me faire mon premier titre pour une compilation Connecting Zouk : A cette époque j’ai été engagée pour un groupe de gospel : Gospel pour 100 voix et j’y suis depuis 10 ans. On fait des tournées dans toutes les grandes salles européennes.

Est-il évident de côtoyer tant de filles ?

Nous sommes 100 alors évidement on ne peut avoir d’affinités avec tout le monde et il y a des caractères forts. On a gardé le même noyau de choristes et c’est depuis 4,5 ans qu’il y a un turnover dans la chorale.

Et quoi consiste le rôle de meneuse de revue ?

A partir du mois d’Octobre je serai meneuse de revue à Roanne à une heure de Lyon dans un cabaret. On dit que c’est la vedette, moi je préfère dire que je suis chanteuse avec toutes les danseuses pour m’accompagner. C’est celle qui est mise en avant et mène le groupe. C’est aussi des heures d’entrainement pour un spectacle qui ne doit pas donner seule­ment à voir de jolis corps mais doit aussi parler au cœur.

Un message pour les jeunes qui veulent se lancer dans cette branche ?

Ce que je vais dire va paraître cliché. A la base il faut être passionné. On a ses périodes de doutes bien sur mais ton entourage doit te remotiver. Il faut bosser, passer les auditions. Et il faut être là au bon moment. Ce qui m’a aidé c’est ma polyvalence. Je fais plusieurs styles de danse, la chanson, un peu de comédie mais le plus important est de persévérer. Mais je pense que ce concept est valable pour tous les métiers du monde.

H.J
kendy 2kendy 3

Previous post

Pour les étudiants martiniquais

Next post

TRANSPORTS EN MARTINIQUE : QUELQUES VÉRITÉS SUR LE T.C.S.P

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *