Musique

Kassav au Cameroun en décembre

Après 1987 et 1998, le groupe antillais de légende est annoncé pour décembre prochain au Cameroun – Monica NKODO de Cameroun Tribune

La nouvelle frôle le superlatif. Pour plusieurs sites Internet et autres médias, le retour des Kassav’ au Cameroun est un rêve éveillé. Comme quoi après presque 40 ans d’existence, ces musiciens antillais provoquent toujours l’excitation.

Cette aspiration deviendra réalité. Fièrement présenté par son PDG Freddy Etame comme le spécialiste de l’organisation d’événements d’envergure, SA’ALI Africa est derrière les deux concerts du célèbre groupe antillais bookés pour le 20 décembre prochain à l’Hôtel Sawa de Douala et le 22 décembre au palais des Sports de Yaoundé.

Cette double représentation prend des allures de concert caritatif. D’abord, elle se coiffe du thème : « Donner une chance à la vie, faire reculer le cancer ». Ensuite, il y a cet agenda très humanitaire des Kassav’, articulé entre visite de la Fondation Chantal Biya, Synergies Africaines, et présence des stars au chevet de malades. Mais, il reste clair que le côté musical,  primera tout au long de leur séjour au Cameroun. « A l’Hôtel Sawa, ce sera donc un dîner spectacle pour collecter une partie des recettes pour la lutte contre le cancer. Il est réservé aux donateurs, aux industriels, aux partenaires et annonceurs. Et bien sûr à une certaine catégorie de personnes qui ne pourront pas se déplacer pour Yaoundé », rappelle l’organisation.

Douala sur mesure, quand Yaoundé se veut populaire. Le palais des Sports le 22 décembre 2016 attend le public de tout le pays. Si ces rendez-vous de fin d’année se déroulent comme convenu, les Kassav’ seront alors à leur troisième tournée au Cameroun. Pays avec lequel ils partagent une longue histoire passionnée. Mbida Douglas, guitariste camerounais a passé plusieurs décennies au sein du groupe mythique né en 1979.

Des dates, il y en a encore entre Kassav et le Cameroun. Deux précisément. 1987 et 1998. Le dimanche 27 décembre 1987, ils font la fête avec les spectateurs du Stade Ahmadou Ahidjo, au cours d’un mini festival de musique porté à l’époque par un jeune homme d’affaires, Jean Pierre Ndjemba Elemva de regrettée mémoire. Cette tournée qui s’étale du 27 décembre au 3 janvier 1987 entre les deux capitales, précède celle de 1998, moins heureuse. Si le show du 11 février 1998 est réussi au Stade de Bépanda à Douala, celui du 14 février l’est moins. La faute à la catastrophe de Nsam survenue cette après-midi là, quelques heures avant le concert. 18 ans que les fans de Yaoundé attendent un rattrapage de grande classe.

Previous post

Un 5 février bis en Martinique ?

Next post

84 % des Réunionnais sont nés à La Réunion

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *