Evénements

KARINE ROY-CAMILLE : LA MARTINIQUE ELLE VOUS M

A l’occasion du salon international du tourisme Top Résa le Comité martiniquais du Tourisme a présenté sa nouvelle image : un M aux multiples couleurs avec une feuille d’héliconia. Karine Roy-Camille, la présidente nous guide vers « une île aux rencontres inattendues ».

Jean-Claude Duverger faisant la promotion de "Pli bel péyi"

Jean-Claude Duverger faisant la promotion de « Pli bel péyi »

Votre ambition est de changer l’image de la Martinique ?

L’image que l’on a de la Martinique est diffuse : elle est surtout axée sur le balnéaire. Or, nous martiniquais savons pertinemment que ce n’est pas que ça  : la Martinique est une terre de culture, de gastronomie. Il nous faut communiquer et faire savoir au monde entier qu’elle est multiculturelle. Pour se faire, nous avons défini une nouvelle image et lancerons de nouvelles campagnes nationale et internationale pur faire connaitre le vrai visage de notre île qui n’est pas que balnéaire.

L’ensemble des partenaires est-il conscient des enjeux ?

Ils sont plus que conscients, ils sont acteurs. On ne peut définir une politique touristique qu’avec une harmonisation des pratiques et de façon à ce qu’elle soit consensuelle. Nous travaillons en étant très proche avec tous les professionnels, pas uniquement ceux de l’hôtellerie et de la restauration mais avec ceux des loisirs également, les musées pour tous les inciter et être informé de ce qui se passe et  faire prendre conscience des incidences que les uns et autres peuvent avoir sur cette belle activité.

IMG_3095

Gladys, Audrey et Alexis agents de voyage SNCF

Le tourisme d’affaires semble être un de vos axes de développement avec l’ouverture d’un bureau en juillet 

Vous savez qu’un touriste d’affaires dépense deux fois plus qu’un touriste classique. Nous avons ouvert le Martinique Convention Bureau qui va nous permettre d’aller chercher cette clientèle business pour faire venir des séminaires, des meetings, des réunions et singulièrement en basse saison : les billets d’avion sont moins onéreux, les hôtels sont disponibles et ca nous permettra de gommer la saisonnalité.

Aujourd’hui la part du tourisme d’affaire est de 8 %, notre objectif est qu’il atteigne les 12 %.

IMG_3092

Ambiance vaval en clôture de soirée

Vous vous ouvrez aussi sur le tourisme médical ?

Ecoutez : c’est une niche qui peut être porteuse le tourisme médical. Il faut savoir qu’il y a beaucoup de pays qui ne peuvent pas offrir les meilleurs soins ou dont les soins sont extrêmement onéreux donc les patients partent à l’étranger. C’est une carte que la Martinique a à jouer. Nous avons lancé le Martinique Medical Care destiné aux patients notamment d’Amérique du Nord et de la Caraïbe afin de pouvoir séjourner chez nous. On sait qu’ils viennent souvent avec leur famille et y restent longtemps. Nos hôtels sont prêts à les recevoir.

Une autre piste, le tourisme historique ?

Nous mettons en place des offres autour de produits spécifiques afin que ceux qui viennent soient comblés au niveau patrimonial. Nos distilleries sont un atout considérable. La Martinique dispose d’un produit exceptionnel, unique, phare : le rhum AOC, le seul au monde. Nous allons décliner cela sur les grands personnages de la Martinique de façon à séduire différents publics qui sont à la recherche d’aspects plus culturels.

Karine Roy Camille entourée par Joel Din et Franck Zami

Karine Roy Camille entourée par Joel Din et Franck Zami

 

Franck Zami

Previous post

COMMUNIQUE DES MEDEF DES DOM

Next post

La 2ème nuit du Maloya

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *