Divers

Karine Jean-Pierre intègre la campagne de Biden en tant que conseillère principale

Née en Martinique, Karine Jean-Pierre, a été nommée conseillère principale pour sa campagne présidentielle par le candidat pour le parti démocrate, Joe Biden. 

De parents haïtiens, l’analyste politique de NBC a publié un tweet faisant part de sa fierté.

« Je suis ravie d’annoncer que je me joindrai à la campagne de Biden en tant que conseillère principale. Il s’agit de l’élection générale la plus importante depuis des générations et je n’ai tout simplement pas pu m’en tenir à l’écart. J’ai hâte de faire ce travail avec Joe Biden et toute l’équipe ! »,

En janvier, Karine Jean-Pierre revenait sur son parcours politique pour nbcnews.

« Pendant près de deux décennies de vie politique, j’ai occupé plusieurs postes, allant de l’action locale à la Maison Blanche. Je n’ai pas suivi la voie royale pour y arriver; Je suis née en Martinique, j’ai grandi dans un foyer d’immigrants à New York et j’ai pensé un temps devenir médecin.

Au cours de ma carrière non linéaire, j’ai appris à puiser en mon for intérieur – en particulier lorsque j’ai travaillé à la Maison Blanche sous le président Obama. Je partage avec vous trois leçons que j’ai apprises, dans l’espoir qu’elles vous aideront à découvrir ce qui vous rend unique, à trouver votre voix et à connaître votre valeur.

1. Découvrez votre source de motivation.

J’avais un travail pour lequel beaucoup de personnes à Washington tueraient. C’était en 2008, quand je travaillais pour le ministère du Travail comme agent de liaison à la Maison Blanche juste après l’élection du président Obama pour son premier mandat. Mon travail consistait à assurer la transition sans heurts du ministère vers la nouvelle administration après le départ du président Bush. C’était un travail convoité, et j’étais tellement heureuse d’avoir décroché ce poste dans l’administration Obama. Le problème ? Cela ne me convenait pas.

En travaillant sur la campagne d’Obama en tant que directrice politique pour le sud, je m’étais habituée aux longues heures de travail et aux changements de situation incroyablement rapides.  J’ai appris non seulement à gérer ces difficultés, mais à les aimer. La rapidité et le go-go-go de la campagne m’ont enthousiasmé et m’ont gardée motivée.

Un travail avec des horaires de bureau, que tant de gens affectionnent, n’était pas fait pour moi. J’avais goûté au frisson de la campagne et j’ai réalisé que c’était le genre d’environnement dans lequel j’étais le plus à l’aise. Aussi, quand j’ai eu l’opportunité d’intégrer une équipe à la Maison Blanche qui fonctionnait sur le modèle de la campagne, je l’ai saisie. J’ai quitté un emploi que beaucoup auraient aimé pour un travail que j’aimais. Et c’est ce qui fait toute la différence.

2. Ne cachez pas ce qui vous rend unique.

Je ne correspond pas au profil type de personne travaillant en politique. Je n’ai pas fait mes premiers pas en politique, je n’ai pas «toujours su» que je voulais en faire et ma famille n’était pas fascinée par la politique. Je n’ai pas débuté en politique avant mes 25 ans…

J’ai appris ce qui vous distingue des autres, vous rend unique. Pour moi, c’est mon parcours (ou mon manque d’expérience en politique). Des débuts tardifs signifiaient qu’une fois impliquée, je devrais travailler deux fois plus dur et m’assurer de maitriser ce domaine….

Il y a beaucoup de choses que je fais différemment des autres personnes qui travaillent en politique. D’une part, je garde un Rolodex (oui, un vrai Rolodex !) avec les noms et les numéros de ceux avec qui j’ai travaillé et que je rencontre. Ce n’est pas la norme de nos jours, mais cela m’a aussi aidé dans des moments clés de ma carrière et a changé la donne pour moi.

3. Donnez l’exemple.

Lorsque je travaillais pour le président Obama, notre équipe a suivi quelques mantras clés. Soyez toujours prêt, faites votre job, maîtrisez vos sujets. Respectez le poste que vous occupez et les personnes que vous servez. Lorsque vous travaillez pour le président, vous travaillez également pour le peuple…

Soyons clairs, personne ne nous a jamais dit d’agir ainsi. C’est simplement l’exemple du président Obama que nous avons suivi. Quand je me rendais dans les différents états des USA pour rencontrer des gens de tous les jours, ils remarquaient à tous les coups le tempérament du président Obama et sa constance. Ils nous disaient aussi que nous étions sur un pied d’égalité. Et c’est à ce moment-là que je l’ai réalisé : le président Obama donnait l’exemple. Il nous a appris à être respectueux, à nous rappeler qui nous servions – le peuple – parce que c’est ainsi qu’il se comportait toujours. Il nous a montré à quoi ressemble un bon fonctionnaire parce qu’il était un bon fonctionnaire.

Previous post

1 MILLIARD POUR LES TERRITOIRES ULTRAMARINS DANS LA CRISE COVID

Next post

SUPPRIMER FRANCE Ô ? NON RÉINVENTER FRANCE Ô ? OUI

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *