Musique

Juan Luis Guerra l’icône latino au zénith

« Todo Tiene Su Hora » est le nom de la tournée de Juan Luis Guerra et le douzième album studio de l’icône de la bachata et du merengue qui se produisait l’espace d’une soirée à Paris. Un moment de grâce pour tous les salseros…

 

L'idole de l'Amérique latine en tournée mondiale

L’idole de l’Amérique latine en tournée mondiale

Todo tiene su Hora : Chaque chose en son temps donc, mais dimanche 12 juillet tout aficionado de Juan se devait d’être présent au Zénith. Avec plus de 30 millions de disques vendus dans le monde, 15 Latin Grammy Awards, 2 Grammy Awards, l’interprète de  « Tus Besos » et de « La llave de mi corazón », l’album le plus primé du Dominicain débutait face à un public conquis d’avance. Des familles entières, des Chiliens, des Mexicains, des Cubains, des Antillais communiant de concert. Pour chauffer la salle, une démonstration de Zumbafrance, puis par la suite 3 DJ. Roberto Burgos revolucion reggaeton de radio Latina pouvait rouler ses r pour rendre hommage à celui qui ravit les oreilles de ses fans depuis trente ans.

Sa carrière démarre en 1983 avec comme album clé « Ojalá que llueva café » puis « Bachata Rosa ». Tout d’abord rocker et passionné de jazz, ses études au conservatoire de Berklee College of Music à Boston l’amènent à transformer le boléro en bachata avec comme instrument de prédilection la guitare et la güira, instrument rythmique en métal utilisé à la place des maracas.

Le chanteur a reçu le titre d’artiste pour la paix par l’UNESCO en 2008, dénonçant les injustices sociales et en s’impliquant dans son pays pour les enfants défavorisés grace à sa fondation.

Après Paris, Juan Luis se produisait à Londres avant de poursuivre par Madrid, Barcelone, Tenerife, La Palma, s’octroyer du repos au mois d’Août et reprendre son tour du monde en Septembre en Floride et le 18 au Madison Square Garden Theatre à New York. Si d’aventure vous y êtes…

 

 

 

 

Previous post

Pour mieux vivre ensemble en Guadeloupe

Next post

Jesse Jackson en visite en Guadeloupe et en Martinique

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *