Société

Josette Manin toujours « pestiférée » en Guadeloupe ?

Le 21 mars dernier, la députée martiniquaise Josette Manin déclarait lors d’une réunion de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale « Je suis considérée comme une pestiférée à la Guadeloupe ».

La mission d’évaluation de l’application de la loi de 2015 scindant l’ancienne université Antilles-Guyane en deux pôles, un pôle Antilles et un guyanais est échue à deux rapporteurs : Danielle Hénin et Josette Manin. Des élus guadeloupéens et l’administrateur provisoire du pôle Guadeloupe avaient fait part au président de l’Assemblée Nationale et aux ministres de l’enseignement supérieur et des outremers de leur mécontentement face à la composition de cette mission, s’interrogeant sur la neutralité de la martiniquaise, Danielle Hénin elle épargnée.

La date de la visite dans les poles respectifs avait donc été prudemment différée au mois de septembre. La lecture de ce communiqué montre que la tension n’est pas retombée.

Previous post

Le marketing est en train de tuer le Notting Hill Carnival

Next post

Jean Kevin Augustin, un nouveau challenge à l'AS Monaco

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *