Société

Jean-Philippe Nilor quitte le MIM

Les multiples accrochages entre Alfred Marie-Jeanne et Jean Philippe Nilor ces derniers mois trouveront leur épilogue le 7 septembre. Le député de la 4e circonscription en fonction depuis le a décidé de prendre ses distances avec le MIM.

« C’est une décision qui est mûrement réfléchie. Certains m’ont même reproché d’avoir beaucoup trop patienter et d’avoir pris trop de temps de réflexion… Aujourd’hui ma décision est prise de laisser le MIM à l’issue de l’assemblée générale du 7 septembre prochain… »

« En comité national, le Président (Alfred Marie-Jeanne) m’a chassé de son bureau en me disant que c’est le siège du MIM, c’est lui qui payait le loyer. J’ai compris que les choses n’auraient plus été possibles. Cet épisode a accéléré ma décision qui était en maturation depuis un moment ».

Jean-Philippe Nilor souhaite désormais « créer un mouvement sur des bases idéologiques du patriotisme, de la responsabilité martiniquaise, de la dignité martiniquaise, de la reconnaissance d’un peuple martiniquais avec des insignes martiniquais mais avec un fonctionnement beaucoup plus moderne, des méthodes beaucoup plus démocratiques ».

On peut parler d’un véritable tremblement de terre sur l’échiquier politique, ce que Jean-Philippe Nilor positivise : « J’espère que ce mouvement constituera un séisme mobilisateur pour la Martinique ».

Previous post

Olivier Serva salue l’engagement de Laura Flessel

Next post

3ème édition de la Semaine du Film de la Caraïbe

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *