Société

JEAN-MICHEL MARTIAL, PRESIDENT DU CREFOM PAR INTERIM

Né à Madagascar et d’origine guadeloupéenne, Jean Michel Martial après des études de chirurgie dentaire se consacre au théâtre. Acteur, metteur en scène et réalisateur, il fonde la compagnie «l’Autre Souffle» désirant monter des créations d’auteurs et de pièces du monde entier autour des thèmes du métissage, de la fraternité, de la haine, de l’amour. Vice Président du collège des personnalités au CREFOM, il assurera l’interim de la Présidence durant la période électorale. Sa première mission sera la gestion de la démission surprise de Babette de Rozières du Conseil des français d’Outre-mer.

COMMUNIQUE DE PATRICK KARAM

Chers membres, chers amis,

Comme vous le savez, nous avons dû reporter le diner du CREFOM en solidarité avec la nation française endeuillée. Nous allons très vite vous communiquer la date du prochain dîner qui sera arrêtée en accord avec le premier ministre, Manuel Valls, et avec l’ancien président de la république, Nicolas Sarkozy. Soyez certains qu’il s’agira d’un événement politique de première importance pour l’année 2016.

Par ailleurs, je vous informe que j’ai décidé de demander à Jean-Michel Martial, vice-président en charge du collège des personnalités, d’assurer mon intérim le temps de la campagne électorale. Et je souhaite le remercier pour son implication au service de l’intérêt général.

Même si rien ne m’y obligeait, par honnêteté vis-à-vis de ceux qui m’ont fait confiance et qui m’ont reconduit en juin dernier à la tête du CREFOM, et dans le souci de maintenir notre organisation représentative en dehors des contingences politiques, je crois nécessaire, à compter de ce jour et jusqu’à la fin de la campagne électorale, de ne plus exercer de responsabilités et de ne plus m’exprimer au nom du CREFOM.

Comme vous le savez, je figure en 5ème position sur la liste de Valérie Pécresse à Paris. Je n’avais pas souhaité me présenter aux municipales, ni d’ailleurs aux européennes, estimant que je devais d’abord asseoir la crédibilité du CREFOM et surtout j’étais désireux de ménager de bonnes relations avec la maire de Paris, avec qui, grâce à ce  choix, nous avons pu signer un accord de partenariat extrêmement ambitieux.

Outre qu’il s’agit cette fois d’une reconduction de mandat, j’ai décidé d’accepter la proposition de Valérie Pécresse car elle nous soutient et qu’elle me permettra de mettre en place au conseil régional d’Ile-de-France, une politique ambitieuse pour les ultramarins.

Je vous dis à très vite. Avec toute mon amitié.

Previous post

LES REPRESENTANTES DE L'OUTRE MER A MISS FRANCE

Next post

L'excelsior jouera en corse

Joël DIN

Joël DIN

1 Comment

  1. Tama
    novembre 23, 2015 at 08:22 — Répondre

    Une bonne nouvelle pour le CREFOM et Karam savait que sa participation aux élections jouerait contre ce Conseil qui doit se dépolitiser.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *